Bonjour à toutes et à tous,

En ces temps de pandémie, il est important de savoir mettre un peu de légèreté dans son quotidien. Cela s’apprend, se cultive, s’entretient.

Dans ce post, je vous livre mes secrets pour voir les choses autrement, évacuer les tensions et garder le sourire. Car être positif, c’est la première étape pour vivre heureux.

Apprécier les choses simples

Lorsque j’observe mon loulou de dix ans, il est la joie de vivre incarnée ! Malgré le climat anxiogène véhiculé par les informations et son port du masque à l’école, il reste rieur et enjoué.

Certes en dehors de l’école il ne voit pas ses copains ni ses grands-parents autant qu’il le souhaiterait, ses activités extra-scolaires sont bousculées au rythme des annonces gouvernementales, mais il garde sa bonne humeur car il continue d’apprécier toutes les petites choses qui composent son univers.

Crédit photo : Pinterest

Et si nous aussi prenions le temps d’apprécier les choses simples, comme le chant des oiseaux qui annoncent l’arrivée du printemps, la beauté d’un bouquet de fleurs, la magie d’un beau paysage ou d’un coucher de soleil ? Nous pourrions également nous délecter des effluves d’une bonne tasse de thé fruité, savourer un gâteau fait-maison, croire au pouvoir d’un regard complice, d’un sourire ou d’une étreinte.

Coucher de soleil dans le Morbihan

Désencombrer son intérieur

J’attache énormément d’importance à mon intérieur. Evoluer dans un espace de vie rangé, convivial et chaleureux est pour moi très important, surtout en période de confinement.

Un espace de vie harmonieux, aussi petit soit-il, vous enverra de bonnes ondes s’il est désencombré. Pour cela, il convient d’éviter la surcharge de meubles ou de bibelots en tout genre.

En épurant votre environnement, non seulement vous le rendez plus facile à vivre, vous donnez la chance au changement et au positif de s’installer dans votre vie. Aussi n’hésitez pas à ranger, trier, classer. Cela vaut également pour l’intérieur de vos placards et de vos penderies ! Combien d’entre-vous gardez des affaires trop usées, à l’inverse jamais portées ?

Alléger son espace, c’est s’alléger soi-même ! Pour autant, se débarrasser de l’inutile ne signifie pas jeter. Donner ou vendre est un moyen de se désencombrer de façon éco-responsable.

Garder la forme et se faire du bien

Manger sainement, sublimer sa peau avec des gommages et des crèmes aussi onctueuses que gourmandes, entretenir son corps en faisant de l’exercice physique… Autant de clés pour se sentir bien dans son corps. Or, avoir une image positive de soi donne des ailes !

Jusqu’alors je n’avais pas réussi à être une sportive régulière. Trop fatiguée, trop de vent, trop froid…. j’avais toujours une bonne excuse pour reporter ma séance de jogging et pouvais rester des mois sans faire de sport.

Avec le confinement et grâce à l’émission Restez en Forme diffusée sur France 3, j’ai commencé à suivre des cours de renforcement musculaire et de cardio toutes les semaines dans mon salon. Exit les excuses de mauvais temps ! Un an plus tard je m’y tiens toujours, car cette tonicité retrouvée me rend plus positive, m’apporte légèreté et bien-être.

Avoir une activité créative

J’en suis convaincue, s’adonner à une activité créative quelle qu’elle soit, est le meilleur moyen pour lâcher-prise et se faire du bien. Ecriture, mots fléchés, jardinage, peinture, couture, tricot, bricolage, coloriage… Toute source de lâcher-prise et de bien-être vous aidera à alléger votre quotidien.

D’ailleurs si vous souhaitez en savoir plus sur les bienfaits des arts créatifs, je vous renvoie à cet article-ci.

Hiérarchiser ses priorités

Il me faut une organisation de tous les instants pour m’occuper de ma famille et de ma maison, gérer mes responsabilités professionnelles, entretenir mon blog le plus régulièrement possible.

Ainsi, mon conseil pour relâcher la pression est de rationaliser son planning et ses journées, de définir ses priorités et d’accepter l’idée que l’on ne pourra tout faire en une journée. Et si cela peut vous aider, faites des To Do Lists du plus urgent au moins important. Dites-vous que tout finira par se faire…

Se débarrasser du négatif

Nous sommes tellement parasité.e.s par des informations anxiogènes et des personnes négatives, notamment via les réseaux sociaux ! Il faut savoir prendre du recul et se couper, ne serait-ce que quelques jours, de tout ce qui nous relie à la terre entière.

Apprendre à mettre de la légèreté dans sa vie, c’est arrêter d’écouter en boucle ces informations qui vous angoissent et vous dépriment, de suivre les comptes Instagram qui vous agacent, d’écouter cette collègue qui ressasse ses problèmes sans fin… Créez-vous une bulle dans laquelle vous ne ferez entrer que les gens constructifs et les idées positives.

Bien évidemment cette liste de conseils n’est pas exhaustive. J’ai hâte de connaître vos astuces personnelles en commentaires. Comment apportez-vous un peu de légèreté dans votre quotidien, particulièrement en ces temps de pandémie ?

Je profite de ce post pour vous donner rendez-vous début mars. Je vais mettre à profit deux semaines de congé pour me reposer, me ressourcer et revenir avec de nouveaux articles. D’ici-là portez-vous bien et merci à vous tous, chères lectrices et chers lecteurs, pour votre fidélité et votre bienveillance. Prenez soin de vous.

Anne

Publié par :Absolutelyfemme

Bonjour, je m'appelle Anne. Je vis en région parisienne et suis active, épouse, maman, curieuse, touche à tout. C'est dans un esprit d'échange et de partage, mais aussi pour l'amour de l'écriture, que j'ai récemment décidé de créer un blog qui me ressemble avec mes inspirations mode et déco, mes voyages, mes recettes coup de coeur et des tutos Do-It-Yourself (DIY). Prenez le temps de visiter "Absolutelyfemme" et c'est avec grand plaisir que je vous y retrouverai. Bien à vous, Anne.

74 commentaires sur “Apprendre à mettre de la légèreté dans sa vie

  1. Bonjour Anne. Très bien écrit encore cet article qui donne des petits tuyaux très justes. J’ai toujours beaucoup de plaisir à te lire car tu me sembles « sage » et tes conseils avisés que ce soit en matière de mode ou autre.
    J’ai souri en lisant le passage où tu « écris » ne pas s’encombrer de bibelots (ou similaires) car chez moi il y en a beaucoup trop, essentiellement des statuettes rapportées de voyages et j’y tiens. Mais c’est vrai qu’épurer son environnement est un bon moyen de s’alléger aussi. Je vais méditer….
    S’agissant de cette saleté baptisée Covid-19, j’ai pris il y a déjà au moins trois mois l’habitude de couper la radio ou la télé dès qu’un passage y réfère. Autant te dire que radio et télé chez moi sont de plus en plus silencieux. Personne ne s’y connait mais tout le monde donne un avis et nos scientifiques sont plus occupés à se faire la guerre entre eux qu’à se soucier réellement de nous débarrasser de cette saleté. Le Gouvernement vasouille alors je n’écoute plus, je vis ma vie comme avant, je me masque quand il faut et le reste du temps je continue mes balades avec les chiens, à lire, à trier des photos et à en faire, je vois quelques amies et j’essaie de ne penser qu’à des choses agréables. Pas toujours facile mais il faut essayer. Belle et douce journée à toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Marie et merci beaucoup pour tes compliments ! Disons que je ne suis pas une fashionista coupée de la réalité ! Mes deux pieds sont bien ancrés dans le sol…
      Concernant les souvenirs de voyage, je t’invite à lire le témoignage de Louise et le commentaire en retour que je lui ai laissée… je pense que nos échanges te parleront !
      Au sujet de la crise sanitaire, je vois que tu as pris le parti de t’en éloigner pour de bon ! Personnellement je ne vais pas jusqu’à me couper des info complètement, mais c’est vrai que je ne les écoute pas tous les jours. C’est comme pour les réseaux sociaux ! J’ai besoin de faire des coupures comme pour reprendre de grandes bouffées d’oxygène ! Continue de penser à toi et de prendre soin de toi, continue ces longues balades qui te sont si chers et de faire de jolies photos… Je t’embrasse.

      J'aime

  2. Ton article Anne est une petite bouffée d’air frais au milieu de la grisaille ambiante. Pour rebondir sur tes conseils je suis en plein désencombrement de mon appartement. Seulement après plus de 50 ans de rencontres, voyages et activités annexes en tous genres, j’ai accumulé beaucoup de choses. C’est difficile de faire un tri car chaque livre, chaque objet porte sur lui un souvenir. Quand je regarde mon petit kiwi, me voilà repartie en Nouvelle-Zélande. Avec le petit koala, je refais le voyage en Australie. Etc… la liste est longue ! Chaque figurine me fait revivre des moments magiques et me donne envie de repartir, donc d’aller de l’avant.
    J’ai quand même réussi à alléger mes étagères. J’ai gardé les objets les plus représentatifs et ai mis les autres dans une caisse. Mais quoi faire de la caisse ? la mettre aux encombrants ? Impossible ! Finalement, je l’ai emportée à la campagne ! Cela s’appelle désencombrer pour mieux encombrer ailleurs !
    Quant aux livres, lus et relus, je les ai mis dans la boîte à livres de mon quartier. A chaque nouvelle dépose, j’ai vu que les précédents avaient disparus. Cette transmission m’a beaucoup plu.
    Tout cela pour te dire chère Anne que ce n’est pas facile de se débarrasser de ce qui a accompagné sa vie.
    Ce n’est pas vivre en arrière avec le passé comme le pense certains mais ne pas rejeter ce qui a été vécu et construit une personnalité. Vivre au présent en ayant toujours des projets tout en gardant des témoignages de son passé est pour moi une source d’équilibre. Le signe d’une vie bien remplie.
    Je te souhaite de bonnes vacances. Repose-toi bien.
    PS. J’ai quand même jeté tous les sables rapportés des quatre coins du monde. Mais je me demande si je n’ai pas eu tort !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Louise et merci beaucoup pour ce grand témoignage.
      Certes on en accumule des choses dans toute une vie ! Désencombrer son intérieur ne veut pas dire se déposséder de tous ses souvenirs et de tout ce qui a construit la personne que nous sommes devenue. Si tu as la chance de posséder une cave ou un garage, tu as donc la possibilité de garder dans un coin tous ces souvenirs qui te sont chers mais qui finissent par encombrer ton intérieur…
      Pour ma part j’ai la chance d’avoir une cave dans laquelle j’ai de grands bacs et dans lesquels j’entrepose mes cours de FAC, des souvenirs et jouets d’enfance, une année passée aux Etats-Unis, etc. Mon mari râle que j’encombre la cave avec toutes ces choses qui « ne servent à rien », mais toutes ces choses qui ne servent à rien font qui je suis aujourd’hui. Lorsque j’ouvre un de ces bacs à trésors de temps en temps, comme toi je me retrouve plongée dans mon passée et mes souvenirs. Pour autant c’est vrai que ma pièce de vie reste épurée, loin du passé… ma façon à moi de laisser la place à l’avenir… Comme tu le dis si bien : tout est une question d’équilibre et de ressenti personnel.
      PS: c’est amusant, moi aussi j’avais commencé une collection de sables du monde ! Je crois que mes fioles sont à la cave ! Je n’ai pas encore eu le courage de m’en séparer… Je t’embrasse et si j’ai bien lu entre les lignes : bon rangement !

      J'aime

  3. C’est important d’essayer de trouver des petites positives ici et là pour ne pas perdre pied! Et comme tu dis apprécier les choses simples :)! Pour ma part j’essaye déjà et j’aime aussi écouter de la musique le soir, lire un livre, pour lâcher un peu la pression :)!
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Amandine,
      Ecouter de la musique haut et fort et danser est une activité que je pratique régulièrement dans ma cuisine pendant que mes plats mijotent !! LOL ! N’empêche, ça fait un bien fou !! Un vrai lâcher-prise qui défoule bien ! Des bisous

      Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Anne,
    Je partage totalement ton point de vue! Carpe diem ! Profitons de la vie dans ce qu’elle a de plus simple, de plus beau et de plus essentiel.
    Tes mots sonnent justes.
    Belle journée ma chère Anne. Bisous. 🥰

    Aimé par 1 personne

  5. Hi Anne !
    Tu as bien raison alors que nous vivons des moments d’abattement de soi et du désenchantement du monde environnant plutôt corrosif en ce moment, rien de tel qu’un coup de balai physique, mental et psychique.
    Par conséquent, j’attends demain 17H pour mettre à profit tous ces conseils de bon sens !
    Je vais lâcher prise : dodo à volonté, boulot sans volonté mais un peu quand même, activités sportives…
    J’attendrai mon nouveau chez moi épuré à souhait pour atteindre le Nirvana !
    En attendant je vais trier, jeter et donner tout ce dont je n’ai plus besoin.
    Je vais faire du bien à mes proches qui le valent bien et leurs remerciements tels des boomerangs me reviendront en plein cœur pour y déposer une bonne couche de bonheur !
    En regardant tes belles photos, j’aurai donné n’importe quoi pour partager tes sourires et ces moments de joie !
    BiseS

    Aimé par 1 personne

    1. Chère Amara,
      Ton témoignage est un vrai rayon de soleil. On sent toute ta positivité et ta bienveillance même si certains jours, tu dois certainement te battre (comme tout le monde) contre la fatigue, le ras-le-bol et le stress. Certes l’on ne peut plus voyager bien loin ni sortir au restaurant ou ailleurs… il faut donc profiter de cette curieuse période pour revoir certaines priorités, faire du rangement chez soi, passer du temps avec ses enfants (si l’on en a), sans oublier de penser à soi et de se faire plaisir. Je te souhaite un bon repos, bon week-end. Bises

      J'aime

  6. Merci Anne pour cet article qui résume très bien la situation actuelle et le fait qu il nous faut de la légèreté dans nos vies. Pour moi c’est lire boire une tisane au réglisse et à l anis mon pêché mignon, écouter les oiseaux, regarder un film qui finit bien et malgré tout il m’est difficile de me sentir bien, je crois qu il me manque une activité physique pour me défouler et comme toi avant je remets à demain mais je vais y réfléchir très sérieusement
    En attendant repose-toi pendant ces 2 semaines, ressources-toi en famille ou seule selon les moments et reviens nous avec de beaux articles qui nous feront rêver. Bisous ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Patricia et merci beaucoup pour ton témoignage.
      Comme toi j’ai horreur des films qui se terminent mal, encore plus en ce moment !! On a besoin de positif et de jolies histoires qui nous laissent entrevoir une heureuse issue à cette crise ! Je ne peux que t’encourager à faire du sport. Seule dans son salon, certains diront que ce n’est pas l’idéal, mais personnellement cela me convient parfaitement car le fait de suivre une vidéo (sur You Tube), je ne me sens pas seule car accompagnée dans mes mouvements. Et puis faire de l’exercice régulièrement, se dépasser, transpirer, sécrète de l’endorphine, l’hormone du bien-être, ce dont nous avons bien besoin !
      Merci pour ton témoignage, ta fidélité et tes encouragements. Des bisous

      J'aime

  7. Et bien merci Anne pour tes conseils et astuces pour accéder au bien être !
    J’ai beaucoup de comportements communs au tien .
    Là où j’ai plus de mal c’est au niveau du tri .
    Je garde encore trop de choses que je déplace du placard à la cave et que j’accumule au grand désespoir de mon mari .
    Il faut que je m’attelle à donner plus souvent ou vendre quand c’est neuf .
    En tout cas voilà un article intéressant.
    Belle soirée ma jolie !
    Gros bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Jany,
      Que c’est difficile de désencombrer ses placards et penderies, je sais bien !
      Fut un temps où, faute de place de rangements, je donnais beaucoup de vêtements. Mais à trop donner, j’ai aussi regretté bon nombres de pièces de mon dressing ! Il faut trouver un juste milieu, mais j’en conviens ce n’est pas évident… surtout pour une blogueuse mode, LOL !!! Des bisous

      Aimé par 1 personne

  8. Coucou Anne,
    Si tu savais comme ton article arrive à point nommé pour moi ! Je traverse en ce moment une période difficile : j’ai beaucoup de doutes, de questionnements, une grande perte de confiance et il est urgent que je prenne du temps pour moi. Te lire m’a fait beaucoup de bien : c’est un rayon de soleil vraiment bienvenu !

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis vraiment heureuse si cet article peut t’apporter quelques pistes et t’aider à retrouver un peu de confiance en toi et de gaieté. Cette crise est anxiogène pour bon nombre de personnes. Se tenir de temps en temps éloigné.e des informations et se constituer une bulle de bien-être avec des activités à soi est essentiel pour garder le cap. Bon courage !

      Aimé par 1 personne

  9. Bonjour Anne, cette époque nous oblige à relativiser pas mal de choses. Et c’est vrai, nous sommes bien plus sensibles et réceptives aux petites choses, aux petits plaisirs ! Un beau ciel bleu qui nous offre une promenade le long de la plage, bien ventée, mais quelle bien être en rentrant.. Le soir, bien installées devant un film ou avec un livre. On apprécie encore plus le cadre de la maison ! Un peu rangement, de gym, les amis et la famille au téléphone, un peu les réseaux sociaux, mais pas trop, non, on n’a pas le temps pour s’ennuyer.
    Mais tout de même, il ne faudrait pas que cela dure encore trop longtemps – vive les sorties, les voyages…
    Bonne fin d’après-midi

    Aimé par 1 personne

    1. C’est ça ! Même si l’on en apprécie davantage les petites choses, l’on espère de tout cœur que cette situation ne s’éternise pas des années car comme pour vous : les sorties, les voyages et les grandes tablées animées me manque. Ce n’est pas encore gagné avec toutes ces histoires de variants… mais restons optimistes et faisons de notre mieux pour changer quelques mauvaises habitudes… Belle fin de semaine à vous.

      J'aime

  10. Coucou Anne, bien que n’échappant pas à des périodes soit de stress, de contrariétés minimes certes mais qui peuvent très vite m’empoisonner une journée ou même plusieurs c’est toujours grâce aux autres qui m’entourent (et me connaissent donc) que je finis par relativiser et finis par trouver un positif ou du moins un meilleur état d’esprit à ce genre de contrariétés. mon équilibre est, en grande partie, dû au fait que je « compartimente  » tout ce à quoi je suis exposée : vie de famille, vie pro et comme toi j’aime à ce que tout soit « clair  » et « léger  » j’entends par là que je ne garde quasiment plus rien de superflu, mon domicile étant mon cocon reposant et où je récupère mon énergie j’aime à ce qu’il soit ordonné, bien rangé chaleureux acceuillant. Je trouve bien entendu d’autres façons pour trouver cet équilibre mais actuellement les façons de se divertir se faisant rares je me suis mise au tricot et ai repris la lecture. Il est indispensable que nous puissions garder cette légèreté et trouver façon d’être apaisés de quelque façon que ce soit car depuis 1 an nous traversons des moments qui peuvent s’avérer compliqués voire pire pour certains mais plus que jamais gardons espoir et positivité. Bel article. Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Poulette,
      Je vois que nous partageons la même vision des choses ! Tant que nous ne subissons pas les conséquences dramatiques pouvant être liées à ce virus (maladie, perte d’un être cher ou d’un emploi), il faut arriver à relativiser le plus possible. Certes, ce n’est pas tous les jours facile : la fatigue et le ras-le-bol sont réels, mais il y a encore de belles petites choses vers lesquelles se tourner… Merci pour ton long témoignage, je t’embrasse.

      J'aime

  11. Coucou Anne,
    C’est vrai que ce satané virus nous a permis de relativiser, de savoir profiter des petits bonheurs de la vie …
    J’ai la chance d’être entourée avec mon mari et mon fils et mes proches n’ont pas été touchés par cette maladie !

    Franchement, nous ne sommes pas à plaindre lorsque je vois que de nombreuses entreprises, magasins, restaurants n’ont pas leurs salaires à la fin du mois et ne peuvent plus travailler !!!
    Et je ne parle pas des étudiants qui étudient entre 4 murs …

    Merci Anne pour cet article qui permet de positiver 😉

    Des bisous et belle soirée !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Val,
      On est d’accord. Même si certains jours la lassitude est réelle, tant que nos familles et nos proches se portent bien, tant que l’on continue à travailler avec un toit au-dessus de sa tête et le frigo rempli, il faut apprendre à relativiser et aller de l’avant. Cela passe par une remise en question et l’appréciation de petits bonheurs simples en attendant des jours meilleurs.
      Passe une belle fin de semaine, des bisous.

      J'aime

    1. Je sais que l’on entend beaucoup dire que les français sont de plus en plus déprimés, voire dépressifs. Pourtant je constate qu’autour de moi (famille, amis, collègues), beaucoup s’accrochent et s’appuient sur toutes ces petites choses qui restent si belles à vivre, à voir ou à écouter…

      J'aime

  12. Hello Anne!
    Merci pour ces astuces! Elles sont excellentes et c’est important de garder le moral bien que ce ne soit pas tous les jours évidents!
    Je tente au mieux de trouver des astuces pour rester souriante . Mes enfants sont ma plus grande source de joie et je les trouve tellement forts et courageux. C’est évidemment compliqué pour eux mais ils restent positifs et cela me fait plaisir. Sinon, du maquillage, un peu de méditation et du lâcher prise! On en en besoin face à cette situation très délicate. Merci Anne pour ces conseils formidables! Tin article m’a fait du bien!
    Plein de bisous
    Valérie

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ma Val,
      Merci pour ton témoignage. Tu as tout à fait raison de puiser ton énergie dans les sourires de tes enfants ainsi que dans les petits gestes du quotidien. A nous de transformer ces gestes simples en de merveilleux moments ; prendre plaisir à se maquiller par exemple, comme tu le fais si bien ! Il n’y a pas de vains gestes tant qu’ils nous apportent un peu de bien-être. Rester positif et garder le cap est très important face au genre de situation que nous vivons…. Gros bisous ma belle.

      J'aime

  13. Coucou Anne ! 🙂
    Ha mais comme ton article me parle !
    C’est tout ce que j’aime….tu t’en doutes j’en suis sûre 😉
    D’ailleurs, pour ma part, j’ai mis un gros frein sur instagram qui demande toujours plus de présence et de posts pour une pseudo visibilité qui au final ne profite qu’à ceux qui sont « derrière » : je préfère définitivement le blog et d’autres réseaux moins « chronophages » et qui nous laissent profiter de la vie « en vrai » !
    Tu as bien raison de prendre quelques jours de vacances !
    J’adore tes photos en bord de mer où tu fais ton sport : elles sont tellement « vivantes », cela fait vraiment plaisir de te voir ainsi ❤
    Merci beaucoup pour cet article ma Anne chérie ❤
    Je t'envoie de gros bisous et te souhaite une très belle fin de semaine 🙂
    Nathalie

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ma Nathalie,
      A mon tour maintenant de te dire que j’adhère totalement à ce que tu écris !! Profiter de la vraie vie est essentiel ! Trouver du positif dans une foule de gestes simples l’est tout autant, surtout en ce moment.
      En retour je te souhaite une très belle fin de semaine, plein de gros bisous.

      J'aime

  14. Hello Anne
    How are you??
    Je ne vais plus te poser cette question puisque tu as trouvé ton équilibre et ton bien être dans toutes les recettes que tu nous donnes . Je suis complètement d’accord avec toi. Et je partage ton point de vue, à tous points de vue . ON ne peut pas mieux dire.
    Profite bien de ces quinze jours de vacances pour décompresser .
    Je t’embrasse
    Corinne

    Aimé par 1 personne

    1. Hello my friend !
      Comme tout le monde je ne suis pas à l’abri d’une fatigue passagère ou d’un petit coup de blues, mais chez moi les coups de blues ne durent jamais très longtemps ! J’essaye de relativiser le plus possible et de m’attarder sur des choses positives ! La situation est ce qu’elle est, on y peut rien… à part continuer un semblant de vie normale.
      Ce break va me faire du bien. Merci pour ton commentaire, je t’embrasse.

      J'aime

  15. J’adhère😊! L’ennui ne faisant pas partie de mes soucis je pense comme toi qu’il y a de quoi faire avec tout ce qui nous reste. Un recentrage forcé sur l’essence de nos vies en veillant aux petits plaisirs simples comme tu nous y invites, cest finalement un point positif de cette histoire . Ce qui m’est dur à supporter c’est l’absence totale de perspectives pour beaucoup de personnes, car pour apprécier les plaisirs simples il vaut mieux ne pas vivre dans l’angoisse. Vivement qu’on s’en sorte! Merci en tout cas pour ces conseils sains et précieux! Bisous😘

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Isalès,
      Comme tout le monde j’ai mes petits moments de « ras-le-bol », mais cela ne dure jamais très longtemps car je suis du genre à penser qu’une situation « peut être un mal pour un bien ». Toutefois comme toi, je trouve que le plus dur est de ne pouvoir se projeter. Les envies de voyages et de sorties se bousculent, mais comment organiser et planifier lorsque l’on ne sait pas de quoi le lendemain sera fait ? Vivement que notre bulle puisse s’élargir de nouveau… Bisous et merci d’être passée me lire 😘

      J'aime

  16. Coucou Anne, 🥰
    Merci pour cet article qui fait du bien ! 💜 Il y a beaucoup à apprécier dans les petits bonheurs simples du quotidien, pour moi c’est le rituel du thé vert le soir après une longue journée de travail, passer du temps avec ma Maman, et profiter à fond de mes escapades régulières en Provence, une vraie bouffée d’oxygène loin de Paris…!
    Gros bisous 😘
    Agnès

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Agnès,
      Je suis ravie de voir que tu as trouvé ton équilibre dans ces gestes du quotidien et ces moments de partage avec ta maman. Et lorsque l’on a la chance de pouvoir s’échapper régulièrement et se ressourcer dans un lieu qui nous est cher, c’est encore mieux. Pour ma part c’est en Bretagne que je pars me ressourcer dès que je le peux. Continue de profiter de tous ces bons instants, des bisous 😘

      Aimé par 1 personne

  17. Merci pour cet article positif, j’ai toujours eu l’habitude de profiter des bons moments de la vie et même en cette période on en trouve toujours il n’empêche que j’ai envie de retrouver le printemps bonnes vacances bisous et à bientôt Anne

    Aimé par 1 personne

    1. Comme toi j’ai hâte de retrouver les beaux jours. J’ai également hâte de pouvoir enfin retirer ce fichu masque un jour qui, comme son nom l’indique, masque nos sourires ! Sourire avec les yeux c’est bien, mais voir un sourire sur un visage, c’est mieux !
      Gros bisous Joëlle, à très vite.

      J'aime

  18. Coucou Anne. Eh bien, tu as très bien traduit ce que je ressens. Je partage tout à fait cette philosophie de vie, de survie pour certains, de lutte pour beaucoup. Voir comme un cadeau précieux toutes les petites choses du quotidien, les petits plaisirs simples, c’est indispensable. Je le réalise tous les jours. Je m’en faisais la réflexion hier quand, au moment du goûter (comme les enfants), j’ai découvert une boîte de petits beurres dans le placard, alors que je pensais que je n’avais plus de biscuits, pour accompagner un délicieux thé BIO parfumé naturel au chocolat et écorces d’orange ! J’étais en joie !! 😄
    Ce qui me manque, c’est le manque d’activité physique. Pour moi, qui ne suis pas sportive, cette sédentarité est encore plus accrochée à mes habitudes. Et je n’ai pas de motivation pour aller contre ça. Pourtant ça me ferait du bien, je le sais. Voilà ! On n’a plus qu’à espérer que la situation générale s’améliore enfin… Bonne soirée, Anne. 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Elisabeth,
      Trouver du plaisir et se faire plaisir avec des choses simples, c’est tellement important pour son équilibre ! Comme toi, une délicieuse tasse de thé aromatisée avec des petits biscuits est un rituel auquel je ne déroge pas quoi qu’il arrive ! Dommage que tu n’arrives pas à trouver de motivation pour le sport car maintenant que j’en fais « enfin » régulièrement, je me rends vraiment compte de ses bienfaits sur mon corps et sur mon moral… Oui espérons que la situation s’améliore enfin… Bonne soirée, bisous.

      Aimé par 1 personne

  19. Coucou Anne,

    Merci pour ton billet si positif. Oui, les enfants nous boostent avec leur joie de vivre, même si à l’école, c’est compliqué de les voir jouer dans des cases dans la cour, sans pouvoir en sortir.. C’est dur de ne plus voir leur sourire, masqués à longueur de temps, de ne plus pouvoir les laisser jouer avec une balle, parce qu’elle pourrait être contaminante..

    Ici, les vacances sont enfin arrivées, elles sont nécessaires. Chaque jour apporte une mauvaise nouvelle, une inquiétude. On va essayer de se détendre donc, et de faire des choses agréables.

    Profite bien de ces semaines de pause, gros bisous!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ma Julie,
      Toi aussi, profite de tes vacances pour adopter un rythme plus cool et profiter de petits moments pour prendre soin de toi. Les partages en famille sont une source de bonheur infini, mais les petits moments pour toi où tu ne penses qu’à toi sont tout aussi vitaux…
      Bonnes vacances, des bisous.

      Aimé par 1 personne

  20. Coucou Anne. Je suis une adepte de ta philosophie à 100%. Quand j’étais petite, j’étais une grande fan des ‘Petits Bonheurs’ de Sarah Kay. Ma phrase préférée : les petits riens font les grands bonheurs. Depuis, j’essaie de garder cette phrase en tête, et d’en faire ma façon de vivre : s’émerveiller de tout et profiter des choses simples. Bises à toi Anne, et bonnes vacances!

    Aimé par 1 personne

  21. Hello Anne,
    Merci pour cet article qui fait du bien en ce moment. Je n’ai pas d’astuces particulières, je suis de nature positive de par ma culture et mon éducation. J’ai passé une grand partie de mon enfance en dehors de la France et j’ai d’autres repères et d’autres encrages qui m’aident énormément même si je suis pas complètement hermétique aux choses qui essaient de nous polluer sans arrêt…. je me préserve au maximum et relative toutes situations. C’est ce que j’apprends à mes enfants aussi.
    Et quand j’en ai marre, une petite cure d’authenticité, de choses simples et de profondeur dans ma bretagne d’adoption et c’est reparti.
    Je te souhaite une belle semaine. Bisous
    Datydoma

    Aimé par 1 personne

    1. Bravo pour ton optimisme et ta positive attitude !
      Tu as là de très belles valeurs à partager avec tes enfants. Tout est dit…
      Belle fin de semaine et merci de ton témoignage très inspirant. Bises

      J'aime

    1. Oui la vie est si courte et passe tellement vite. Ça fait cliché et pourtant c’est tellement vrai (malheureusement). Alors se (re)centrer sur l’essentiel, surtout ces temps-ci, est en effet primordial. Des bisous Flo, à très vite.

      Aimé par 1 personne

  22. Que j’aime ce « feel-good article »!! Tout est dit, y’a plus qu »à! 🙂
    Moi ce qui me fait du bien, c’est de m’accorder du temps pour voir mes amis et partager des bons moments ensemble, comme cet après-midi… une jolie escapade à Paris avec ma meilleure amie! Sans les enfants et les maris (que l’on adore, hein, mais bon… ) ! Le bonheur!
    Je t’embrasse, merci d’être là encore et toujours! ❤
    Karine

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi ma Karine !
      Tu as entièrement raison ! Une escapade entre filles loin des obligations familiales et professionnelles, quel bonheur ! Ça aussi c’est profiter des choses simples… et qu’est-ce que ça fait du bien !
      Belle fin de semaine, je t’embrasse 😘💗

      J'aime

  23. Oh j’adore toute cette liste de petits bonheurs du quotidien.
    Tout comme toi j’aime faire mon sport tous les jours, ne pas négliger ma routine de soin. C’est tellement important de savoir prendre du temps pour soi en ce moment.
    Et bien sur les activités créatives sont celles qui me font vibrer et sont peut-être celles qui sont le plus important pour moi tout comme partager de bons moments avec mon mari et à défaut de voir ma famille, de pouvoir les appeler. 🙂
    Des bisous
    Margot
    https://troughthepasturesofthesky.com

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Margot,
      Oui c’est important de continuer à suivre certaines habitudes et certains gestes du quotidien face à toutes les restrictions que l’on subit par ailleurs… C’est vrai que voir sa famille reste compliqué ces temps-ci, encore plus pour toi. Profite bien de tous ces bons moments passés avec ton mari. Des bisous

      J'aime

  24. Coucou Anne, profite de ces jours de repos que tu t’es octroyé et savoure les jusqu’à la dernière seconde.
    Merci pour ces conseils, on doit et il faut alléger sa vie, son esprit pour retrouver bien -être et sérénité.
    Je t’embrasse ,

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Nina, c’est très gentil ; je compte bien profiter…
      En effet, bien-être et sérénité passent par un peu de légèreté.
      En retour, profite bien des beautés qu’offre ton île magnifique, des bisous.

      J'aime

  25. Hello Anne bravo pour ton article positif, je vais toujours de l’avant, je suis toujours optimiste, mais quand une mauvaise nouvelle arrive le sourire s’évanouit, il y a tellement de gens touchés par cette crise sanitaire, bisous bonne journée

    Aimé par 1 personne

    1. Il nous faut du courage pour affronter la crise sanitaire que nous vivons tous. Il en faut plus encore lorsqu’elle nous touche de plein fouet avec son lot de nouvelles nouvelles. Bon courage à toi, des bisous.

      J'aime

  26. Coucou Anne,

    Tout d’abord petite pensée à toi qui va revenir de ta chère Bretagne, sûrement ressourcée et prête à reprendre toutes tes activités après cette parenthèse bien méritée. Je te souhaite une excellente reprise.

    Ensuite, je ne peux que valider à 200 % ton article et toutes les astuces-conseils que tu nous délivres.

    En plus du plaisir de te lire _tes articles sont toujours extrêmement bien écrits et si élégamment illustrés ; Bravo Anne ! (et aussi M. le photographe 😉)_ , j’y retrouve beaucoup de bienveillance, tu ne fais pas que conseiller puisque tu nous fais part aussi de ton expérience et de tes nouvelles habitudes qui te permettent de traverser le plus positivement possible cette période inédite et de trouver un équilibre si important.

    Pour ma part, j’essaie également de rester dans ce mouvement positif et de trouver à chaque moment de ma vie le côté positif.
    Tous les jours en ouvrant nos yeux et notre cœur, il y a matière à sourire, à s’attendrir, à s’émerveiller, …

    Sachons, comme tu le dis si bien, nous éloigner des choses négatives, des personnes toxiques et se préserver.

    Prendre soin de soi, pour prendre soin des autres ! telle est ma devise.

    Au plaisir de te lire, je t’embrasse affectueusement.

    Sylvaine 🌸

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Sylvaine et merci de tes bons vœux de reprise ainsi que de tes encouragements. Je ne te cache pas que je serai bien restée encore un peu dans cette Bretagne que j’affectionne tant ! Mais bon, je m’estime déjà chanceuse d’avoir pu y passer une dizaine de jours.
      Pour rebondir sur tes remarques, je suis ravie que mes articles te plaisent et que tu prennes un peu de ton temps pour me l’écrire car c’est très important pour moi d’avoir des retours comme les tiens. Donner des conseils c’est une chose, y mêler ses propres expériences c’est encore mieux. C’est le but de ma démarche car loin de moi l’idée de devenir une simple donneuse de leçons !!
      Je te souhaite une belle semaine et te donne rendez-vous dès jeudi prochain pour un nouvel article qui, je l’espère, te plaira tout autant. Gros bisous à toi.

      J'aime

  27. Coucou Anne
    merci pour cet article positif
    c’est vrai que ces derniers mois ont pas mal bouleversés nos habitudes et appris à voir la vie d’un autre oeil
    on profite de l’instant présent, d’un rayon de soleil, d’un moment en famille,… la vie est trop courte pour se prendre la tête avec des futilités
    belle soirée

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Karine,
      Oui je pense qu’avec cette crise, nous voilà forcés à aller à l’essentiel et à retrouver de belles valeurs comme l’entre-aide et le partage.
      La vie est certes trop courte, il faut en profiter d’une belle et simple façon…
      Merci de ton passage, belle soirée à toi.

      J'aime

  28. Bonjour et merci pour cette bulle d’air frais.
    Mots justes et pleins de bon sens, tout ce que j’aime. Apprécier les petites choses de la vie me parait primordial en ce moment. Le moral connait des hausses et des baisses mais ainsi va la vie aussi.
    Belle journée

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,
      La vie n’est certes pas un long fleuve tranquille et depuis un an, notre anxiété et notre lassitude sont mises à rude épreuve. Apprécier des choses simples, profiter des bienfaits que la vie nous apporte est donc primordial pour passer les périodes difficiles… Et comme l’on dit si bien : tant que la santé va, tout va ! Belle journée et merci de votre visite.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s