Bonjour à toutes et à tous,

À l’aube de 2023, vous vous demandez sûrement pourquoi écrire un article sur la mode des années 80 ? Tout simplement parce que j’ai récemment été voir la nouvelle exposition du Musée des Arts Décoratifs sur les années 80 en France, visible jusqu’au 16 avril (107 Rue de Rivoli, 75001 Paris).

L’exposition s’articule autour de trois grandes thématiques : la mode, le design et le graphisme. Aussi après un bref rappel de ces années qui pour moi marquent mon adolescence, je vous propose un article principalement axé sur la mode des années 80.

Photos @absolutelyfemme, Expo Années 80.

Le grand tournant des années 80

Les années 80 résonnent en France comme un tournant à la fois politique, économique, social et artistique. Sur le plan politique, elles marquent l’arrivée de la gauche au pouvoir, une première dans la Ve République, avec l’élection de François Mitterand en 1981, puis sa réélection en 1988. À l’international, l’on se souviendra de la chute du mur de Berlin en 1989.

Dans ce nouveau contexte politique, les médias et la communication connaissent un développement sans précédent. Designers, stylistes et graphistes (dont Philippe Starck, Jean-Charles de Castelbajac, Christian Lacroix ou Jean-Paul Goude) repensent l’objet, le vêtement et l’image, avec un goût assumé de la provocation voire de la révolte quant aux normes établies. La « liberté d’expression » devient le leitmotiv des années 80.

Photos @absolutelyfemme, Expo Années 80.

Les radios pirates sont autorisées à émettre, c’est la naissance des radios libres qui diffusent de nouveaux courants musicaux comme la New Wave et le hip-hop. L’audiovisuel se libéralise entraînant l’ouverture de radios et de chaînes de télévision privées tel Canal +, La Cinq et M6. Débute aussi l’ère des publicités-spectacles aux budgets parfois faramineux, emmenés par Étienne Chatiliez, Jean-Baptiste Mondino ou encore Jean-Paul Goude. La publicité devient un élément à part entière de la pop culture.

Photos @absolutelyfemme, Expo Années 80.

La mode des années 80

La mode à la mode

La mode connait elle aussi une importante mutation : elle devient à la fois l’expression de la créativité de ceux qui la dessinent et de ceux qui la portent. Les stars de l’époque (Madonna, Boy George, Michael Jackson, George Michael et bien d’autres) sont les premières à utiliser la mode comme outil d’expression, rapidement suivies par la jeune génération.

Photos prises sur Pinterest.

La mode devient synonyme de réussite sociale et ses créateurs comme Claude Montana, Jean-Paul Gauthier ou Thierry Mugler, sont désormais considérés comme des artistes, des figures médiatiques identifiables par le grand public.

Le style années 80

Le look des années 80 se veut ostentatoire, décontracté, haut en couleur, affirmé. En un mot XXL, à l’image des premières vestes de tailleur et blazers oversize, des épaulettes démesurées, des couleurs acidulées voire fluo.

Divers motifs font fureur : imprimé zèbre, damiers noir et blanc, formes géométriques colorées, rayures, pois… Tout est permis, ou presque !

Photos trouvées sur Internet.

Au milieu des pièces électrisantes et à paillettes, le noir devient la couleur phare des années 80, porté par le courant New Wave (nouvelle vague en français). Le hip-hop quant à lui contribue à l’essor du streetwear, tandis que la reine du fitness, Jane Fonda, popularise le legging porté avec un body, un crop top ou un sweat oversize aux manches chauve-souris.

Photos prises sur Pinterest.

Le revers de la médaille

Toute cette créativité décomplexée ouvre malheureusement la porte à un phénomène dont nous payons aujourd’hui les conséquences sur le plan climatique : la surproduction. En effet, c’est dans les années 80 que la production vestimentaire s’intensifie, proposant au plus grand nombre un choix toujours plus large.

La mode au masculin

Jusqu’alors restreinte à la sphère privée, la garde-robe masculine intègre le milieu de la mode. C’est en effet dans les années 80 que les créateurs se mettent à développer des lignes masculines présentées lors des défilés.

Le choix vestimentaire s’étend afin de correspondre aux différents groupes sociaux et culturels de la société. Le sportswear, par exemple, n’est plus réservé aux pratiques sportives, il investit la rue et les podiums. Couleurs et motifs se démocratisent également, mis en avant par des couturiers comme Kenzo ou Kansai Yamamoto.

La figure de l’homme-objet devient alors le terrain de jeu des créateurs comme Thierry Mugler ou Jean-Paul Gauthier, qui sexualisent la silhouette masculine.

Photos @absolutelyfemme, Expo Années 80.

Bien sûr il y aurait encore tant à dire sur la mode des années 80 ! À y regarder de près, l’on se demanderait presque ce que l’on a inventé depuis, tellement la créativité de cette décennie a été novatrice et florissante. Le style des années 80 continue d’ailleurs de nourrir l’inspiration des créateurs d’aujourd’hui, donnant souvent le sentiment que la mode n’est qu’un éternel recommencement…

J’espère que vous aurez apprécié cette plongée dans le passé. Quels souvenirs marquants gardez-vous des années 80 ? Vous souvenez-vous de vos pièces, couleurs et imprimés fétiches ? Avez-vous conservé des objets ou vêtements de ces années-là ?

Dans l’attente d’échanger avec vous et de partager vos souvenirs à travers vos commentaires, je vous donne rendez-vous pour un prochain article. D’ici-là, prenez soin de vous.

Anne

Publié par :Absolutelyfemme

Bonjour, je m'appelle Anne. Je vis en région parisienne et suis active, épouse, maman, curieuse, touche à tout. C'est dans un esprit d'échange et de partage, mais aussi pour l'amour de l'écriture, que j'ai récemment décidé de créer un blog qui me ressemble avec mes inspirations mode et déco, mes voyages, mes recettes coup de coeur et des tutos Do-It-Yourself (DIY). Prenez le temps de visiter "Absolutelyfemme" et c'est avec grand plaisir que je vous y retrouverai. Bien à vous, Anne.

63 commentaires sur “Mode années 80 : la grande mutation

  1. Bonjour Anne et merci pour ce bel article retour en arrière qui me rajeunit considérablement. J’aimais assez la mode de la rue de ces années là Il y a 40 ans je m’intéressais déjà aussi beaucoup à la mode créateur et couturiers, je trouve que c’était une époque sympa aussi. Et on OSAIT de plus en plus autant dans la rue que dans la haute couture. Je te souhaite une très belle journée, ici ce matin chez grand beau mais froid et neige gelée au sol.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Marie, c’est en effet l’époque on l’on osait tout (ou presque !). La créativité semblait sans limite que ce soit chez les créateurs, les publicistes, les musiciens ou autres. De ce fait c’est aussi l’époque de la démesure et de bien des excès que l’on a du mal à réguler aujourd’hui ; je pense à la surconsommation de vêtements entre autre… Bonne journée et attention à ne pas glisser en balade ! Je t’embrasse

      Aimé par 1 personne

  2. Ton article m’a passionnée Anne. Très agréable à lire car très bien écrit comme toujours et très instructif, il m’a replongée à l’époque où jeune femme j’ai évolué dans ce contexte. Je me souviens d’un tailleur blanc que j’adorais et de cet autre à l’imprimé vert et bleu, cintré à la taille, hyper épaulé et manches semi ballon. Je me souviens exactement du sentiment que je ressentais quand je le portais. Avec ces épaules larges, ça peut te paraître idiot, je me redressais et me sentais plus sûre de moi qu’à l’accoutumé. Je pense que le vêtement que l’on porte influence son comportement dans une certaine mesure. Si face à quelqu’un on se sent mal fagoté on se sent en infériorité. Je ne sais pas ce que tu en penses.
    Quant à ta question si j’ai gardé des choses de cette époque-là. Oui j’avais gardé mes tailleurs, ma combinaison en lamé, mes sandales compensées roses et bien d’autres choses, jusqu’au jour où ma fille ado m’a demandé pourquoi je gardais toutes ces vieilleries et m’a fait tout jeter. Quarante ans après, elle regrette ! On en a parlé souvent depuis ! Mais bon, on ne peut non plus tout garder.
    Je t’embrasse. Louise

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Louise, tu as tellement raison ! Bien sûr qu’un vêtement et un style peuvent influencer sur la perception que l’on a de soi, par conséquent sur la confiance en soi ! L’image que l’on a de soi passe souvent par de petits détails ; la façon dont on s’habille, se maquille, sourit, se tient… Tous ces détails contribuent à renvoyer une image positive (ou non) de soi. Pour certaines femmes cela va de soi, pour d’autres il faut les guider, les aider, les conseiller… et il n’y a pas de honte à se faire épauler.
      J’imagine combien ta fille doit se désoler de t’avoir fait jeter toutes ces pépites aujourd’hui vintage ! Je serais elle, je sais que je m’en mordrais les doigts !! Passe une très belle journée, je t’embrasse.

      J’aime

  3. Ma chère Anne
    Tu ne m’as pas menti sur la qualité de ton article .
    Il est excellent et fourmille toujours de notes et photos très instructives
    Je n’ai qu’un vague souvenir des années 80!! Je plaisante
    Par contre je n’ai gardé aucun vêtement ou jeu me rappelant cette époque de créativité demeurée , comme tu le soulignes si bien.
    Seules les musiques des années 80 sont encore bien présentes dans ma tête .
    Merci pour ce retour en arrière, plein de nostalgie du temps qui passe!!!
    Bisous
    Corinne

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Corinne,
      Je dois bien avouer que comme toi, lorsque je repense aux années 80 qui pour moi marquaient l’insouciance d’une adolescence dorée, je ne peux m’empêcher de me sentir nostalgique. La musique des années 80 est encore très présente chez nous aussi, la mode un peu moins. J’ai tout de même gardé quelques bijoux de ces années-là ! Notamment des BO en plastique aux couleurs acidulées et des bracelets en turquoise. C’était la grande mode des bijoux avec des pierres turquoises…
      Passe une belle journée, bisous.

      Aimé par 1 personne

  4. Coucou Anne,
    Je me suis délectée de lire ton article. Etant née en 71, ta revue me replonge dans l’univers des années 80. On va enlever le côté négatif de la surconsommation, mais quelle créativité et folie douce. Et la musique… souvenirs souvenirs !
    Merci beaucoup pour le partage.
    Bises et belle après-midi,
    Christèle

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Christèle,
      Que de souvenirs en effet ! La créativité était vraiment dans tous les domaines et quand on y pense, c’est juste dingue !! Je ne peux m’empêcher d’être un brin nostalgique quand je repense à ces années-là…
      Belle fin de semaine à toi, bisous.

      Aimé par 1 personne

  5. Hello Anne,

    Je m’y suis replongée ! C’était vraiment la décennie de toutes les mutations. Le monde bougeait, dans le bon sens, du moins le pensait-on… car les excès en tous genres allaient céder le pas à des conséquences douloureuses, politiques, sanitaires ou écologiques.
    C’était une époque où tout était permis dans un style vestimentaire. Je trouve qu’on pouvait difficilement définir une personne comme décalée, tant tous les styles étaient représentés dans les supports ou la musique.
    J’ai conservé quelques pièces très colorées de l’époque que je vais sûrement ressortir du dressing aux beaux jours..
    Je me souviens d’une tenue particulière que j’ai porté pour avoir fait sensation au lycée. Il s’agissait d’un jean skinny blanc, d’escarpins pied de poule, d’un gilet jaune assorti d’une cravate noire, genre new wave. J’avais trouvé dans l’armoire un vieux manteau chiné noir et blanc des années 60 à mon père qui me tombait oversized donc. Tout le monde le voulait !

    Contente d’avoir pû partager virtuellement avec toi. À bientôt ma copine !

    Luanne.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Luanne,
      Je suis bien d’accord avec l’analyse que tu fais de cet article et de cette période.
      J’imagine combien tu as fait sensation avec ce look que tu décris si bien, tellement bien que j’ai l’impression de te voir !! Tu avais su parfaitement associer ces différentes pièces, je comprends que tu aies fait fureur !!
      De mon côté je me souviens encore de mes sweats « Poivre Blanc » aux couleurs acidulées et de mes sneakers en toile turquoises avec des palmiers jaunes !! Tout un poème 😅!! Malheureusement je ne les ai pas gardés, dommage, ils auraient été collectors !! Gros bisous

      J’aime

    1. C’est clair qu’à revoir tous ces looks des années 80, on se prend un sacré coup de vieux, LOL !! D’ailleurs cette période me paraît à des années lumières pour tout te dire 🥲 !! Il y avait des looks sympa, mais il y avait aussi beaucoup de vêtements et de styles qui ne plaisaient pas du tout !! Bisous

      Aimé par 1 personne

  6. Encore un article bien fait bien structuré toujours un plaisir de te lire ma chère Anne
    Tu maintiens la captivité et incite à poursuivre la lecture.
    Je te souhaite une excellente journée malgré la grisaille des bisous 💖😘

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Laurence pour cet adorable compliment qui me fait chaud au cœur.
      C’est un article que j’ai moi-même pris grand plaisir à écrire !
      Très belle journée à toi (en effet le soleil nous a de nouveau tourné le dos !), bisous.

      J’aime

  7. Coucou Anne 😊

    Que de beaux souvenirs de ces années 80 ! le début de l’âge adulte pour moi (20 ans) ! Cette époque j’en garde la musique disco, les couleurs et bien d’autres très heureux.

    Pas forcément une surconsommation pour ma part en tous cas mais en effet cela en a généré … et malheureusement ce phénomène n’a fait qu’augmenter de décennie en décennie.
    Heureusement on semble revenir sur des pratiques beaucoup plus écologiques et raisonnées.

    Je n’ai rien gardé de cette époque mais les souvenirs sont toujours présents avec un brin de nostalgie.

    Merci Anne pour ce joli article toujours très agréable et instructif et aussi pour m’avoir, pendant un moment, replongé dans cette ambiance insouciante et joyeuse.

    Je te souhaite une agréable fin de semaine.

    Gros bisous ✨🌞

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Sylvaine,
      Oui on « essaye » de revenir à une consommation plus raisonnée, mais j’ai quand même l’impression que pour l’instant cela reste une goutte d’eau dans la mer… Il faut continuer dans ce sens. Beaucoup de marques (jeunes ou anciennes) mettent de plus en plus l’accent sur l’upcycling ou le recyclage de fibres pour faire de nouveaux vêtements, mais dans l’ensemble l’industrie de la mode reste démesurée. Il y a encore trop d’enseignes de fast fashion proposant de nouvelles collections toutes les semaines au lieu de se contenter des quatre saisons. Dans les années 80, on était loin de s’imaginer (du moins à notre niveau) tous les problèmes qui en découleraient…
      Merci d’être passée lire cet article, je te souhaite une très belle fin de semaine. Gros bisous

      J’aime

  8. Coucou ma belle,
    Ah c’est vrai qu’il y avait tant de créativité à l’époque, j’avoue qu’elle a l’air très chouette cette expo, ça m’intéresserait bien je pense alors merci pour ce partage 🙂
    Des bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. Avec plaisir ! Ce que j’ai beaucoup aimé aussi en plus de la mode, c’est la partie « publicité » et musique » ! À chaque spot publicitaire diffusé sur un écran tu te dis « Ah mais oui c’est vrai ! Je m’en souviens !! » C’est fou ce qu’un slogan et/ou une musique peuvent marquer… Bisous

      J’aime

  9. Coucou Anne !
    Pour ma part j’ai bien connu cette mode car j’étais déjà une jeune femme qui aimait la tendance .
    Mais merci pour avoir rappelé cet engouement qui a certainement causé pas mal de tort à la planète actuelle.
    Hélas nous faisons partie de la génération qui avons bien profité du progrès sans se rendre compte que des années plus tard nous en ferions les frais. Sans parler de nos générations à venir…
    Bref je reviens à la mode pour dire tout de même que cette expo est superbe.
    Un excellent article ! Bravo
    Bel après-midi. Gros bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Jany,
      On était dans la créativité sans limite et dans l’opulence, avec des industriels qui en voulaient toujours plus… C’est comme ça et nous n’avons pas fini d’en payer le prix, c’est certain… D’ailleurs ce sont bien les grands groupes industriels qui continuent à manœuvrer au mépris de tout…
      Cette expo est très intéressante en effet, pour une fois je regrette néanmoins que l’on ait vu que des pièces de créateurs ! Il aurait été intéressant de voir des objets, des meubles, des vêtements du quotidien ou des photos de tenues années 80 portés par « madame tout le monde » ! Car tout le monde n’avait pas du P. Starck dans son salon ou du T. Mugler dans sa penderie ! Gros bisous

      Aimé par 1 personne

  10. Coucou Anne,
    Ah les années 80, année où tout était permis …..dans la mode, année d’insouciance et joyeuse , année du top 50 , le gym tonic en leggings colorés de Véronique et Davina ! Que de souvenirs !

    Cette expo est sympa et permet de se remémorer les jolis souvenirs avec un brin de nostalgie !

    Merci pour la visite 😉
    Des bisous et belle soirée !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui que de souvenirs !! En parlant du top 50 (que je suivais bien évidemment !), cela me rappelle toute l’effervescence à la sortie du clip de Michael Jackson « Thriller » ! Ce fut un événement planétaire et le fait est : c’était énorme ! D’ailleurs c’est lui qui a « inventé » le clip !! Ça y est j’ai l’air du générique du Top 50 dans la tête maintenant, LOL 😂 !!! Bisous Valérie

      Aimé par 1 personne

  11. Bonjour Anne, c’est sûrement une belle exposition à voir. On le sait, la mode traduit un état d’esprit, c’est même une vitrine d’une époque. On était dans la surconsommation, et on paie le prix maintenant…
    A côté de ce constat, certaines tenues nous font bien rire, il y avait bien le meilleur et le pire…mais l’originalité était là !
    Merci pour cette belle visite guidée

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour les matching, je suis totalement d’accord avec vous ! La mode est le reflet de notre société, pour ne pas reprendre votre terme de « vitrine » qui je trouve tout à fait approprié. Il y en avait en effet pour tous les goûts ! Aujourd’hui à revoir de vieilles séries de l’époque ou de vieilles photos, je me demande comment on a pu porter certaines tenues, LOL ! Passez un bon week-end, bien à vous.

      J’aime

  12. Une expo que je serais bien aller voir ! Cela me rappelle mon adolescence : Madonna, Boy George, Wham (bien sûr 😁). Au niveau vestimentaire, la mode est un éternel recommencement. Les baskets années 80 reviennent à la mode, certains vêtements aussi. Mais une chose est sûre, nous avions un sentiment de liberté, aussi bien dans la création artistique que dans l’expression, que nous n’avons plus aujourd’hui, et ça c’est triste 😥 Des bisous Anne et bon vendredi 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as encore le temps d’aller la voir puisqu’elle est en place jusqu’au 16 avril.
      Un éternel recommencement c’est certain ! D’ailleurs c’est amusant de voir comme certaines « nouveautés » ne sont en fait que des reprises de styles et de vêtements des années 80, voire des années 70 !!
      Quand tu vois ce que l’on se permettait de faire et de dire dans les années 80, c’est clair que ça a bien changé… Bisous et bon week-end à venir.

      Aimé par 1 personne

  13. Coucou Anne!
    Quelle exposition intéressante! Il y avait une sacrée effervescence durant ces années et la créativité était sans limite.
    Merci infiniment pour ce voyage dans le passé!
    Gros bisous
    Valérie

    Aimé par 1 personne

    1. C’était très intéressant en effet, mais c’était drôle aussi de se replonger dans ces années-là, de retrouver des affiches, des styles, des spots publicitaires… oubliés mais pas effacés de nos mémoires !
      Merci d’être passée me lire, gros bisous

      J’aime

  14. Bonjour Anne,
    en 80,j’avais vingt-deux ans.J’avais quitté ma région deux ans plus tôt,je m’étais installé à Paris et je découvrais avec intérêt d’autres personnes,d’autres mondes.Ces années-là ont donc apporté un grand changement dans ma vie.Je me suis bien amusé mais l’arrivée du Sida a terni cette période et s’est imposée comme une menace.
    Il n’empêche que j’écoute toujours avec plaisir les chansons de ces années-là et je ne peux m’empêcher de remuer le popotin lorsque j’écoute Boney M ou Follow me d’Amanda Lear.
    Merci beaucoup pour ton article,qui m’a donné envie d’aller voir l’exposition.
    Je t’embrasse.
    Aldo.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Aldo et merci beaucoup pour ton partage. À te lire je comprends que cette décennie a véritablement marqué ta vie avec de grands changements, au milieu d’une nouvelle menace qu’était le sida, effectivement. À y regarder de près, l’on s’aperçoit que chaque décennie possède son lot d’innovations, de menaces et de guerres… Il n’empêche, les années 80 ont tout de même fortement marqué les esprits et je suis sûre qu’il te plairait de voir cette expo. Elle nous rappelle plein de faits d’actualité que l’on avait oublié, également plein de slogans, d’affiches, etc. Bon week-end à venir, je t’embrasse.

      J’aime

  15. Coucou. Là tu mets la barre très haute avec des pièces de collection de marques de luxe qui ne reflète pas tout à fait la vraie vie à cette époque. Ce que je peux dire, c’est qu’il y a eu une mode éclatée avec ses couleurs fluo, une mode gothique à la Madonna avec ses mitaines résilles, des coiffures punks pour femme aux cheveux courts. ce que je me souviens, chez Free Lance, la mode était au babies blanches vernis et aux docks marteens

    Aimé par 1 personne

    1. Ce n’est pas moi qui ai décidé du contenu des œuvres exposées !!
      Bien sûr que les pièces des créateurs ne sont pas celles que l’on retrouve dans la « vraie vie » ! Les grands couturiers donnent le ton des nouvelles tendances, qui sont par la suite adaptées à la mode « du quotidien », on le sait bien… Mais là n’est à vrai dire pas le sujet de l’article…

      J’aime

  16. Bonjour Anne, toujours un grand plaisir de te lire, c’est fluide, on se replonge dans le temps avec tous les souvenirs qui rejaillissent, encore une expo à faire :-), merci merci !! Des années 80 il me reste mon costume de mariage, oups plus vraiment mode !!, et ma combinaison de motard

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour et merci d’être venu te replonger dans les années 80 à travers mon article.
      Je vois que tu as gardé deux pièces fortes de ces années-là et tu as bien eu raison ! De mon côté je n’ai pas gardé grand chose à part quelques bijoux très reconnaissables des années 80. Je regrette à vrai dire de ne pas avoir gardé plus de chose, ne serait-ce qu’une paire de chaussures ou un sweat-shirt typique de ces années-là ! Tant pis…

      Aimé par 1 personne

  17. bonjour, comment vas tu? je ne suis pas fan du tout de ces années là (et pas que pour la mode) des couleurs trop flashy et des fromes un peu bizarres… ça me rappelle de mauvais souvenirs sur les photos de mon enfance lol la honte! passe un bon week end et à bientôt!

    Aimé par 1 personne

  18. Coucou Anne,
    C’est fou comme la mode a changé en quelques décennies !
    On ne s’en rend pas compte d’année en année mais c’est impressionnant !
    Bisous et bon week-end

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est vrai que la mode change et évolue (tant mieux d’ailleurs !), mais en même temps à y regarder de près, l’on s’aperçoit vite que les tendances ne font que reprendre « du déjà vu » … dans une approche légèrement différente, somme toute « nouvelle ». D’où ce sentiment que la mode n’est dans le fond qu’un éternel recommencement !
      Bisous ma belle.

      J’aime

  19. Coucou ma belle,

    Très sympa ton article sur la mode des années 80! J’ai bien aimé cette expo et je trouve que ton article la complète bien.
    Mon vêtement préféré de l’époque était mon perfecto, que je n’ai plus.
    Merci pour cette plongée dans nos souvenirs…
    Gros bisous nostalgiques d’une période où tout était permis, pour le meilleur et pour le pire.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup ma Karine ! Comme tu le vois j’ai décidé d’axer mon article principalement sur le thème de la mode car il y avait beaucoup à dire sur le sujet ! Et puis c’est vrai qu’il vient en complément de l’expo, car n’étaient exposées que des pièces de créateurs, or la mode du quotidien des années 80 méritait tout de même que l’on en parle !! Gros bisous et à très vite ♥

      J’aime

    1. Personnellement deux expos dans la même journée, je trouve que cela fait beaucoup, car cela fait trop d’informations à digérer en une seule fois !! Si tu souhaites voir celle des années 80 tu as le temps… jusqu’à mi-avril !
      Belle soirée à toi aussi.

      J’aime

  20. Coucou Anne,
    Les années 80 c’est toute mon adolescence.
    Une décennie qui m’a marqué en tout et pour tout.
    J’ai adopté le look Madonna pendant plusieurs années lorsque j’étais adolescente, ce qui agaçait mon père.
    Tu éveilles en moi de jolis souvenirs avec cet article , MERCI
    Des bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Nina,
      Je suis ravie que cet article réveille en toi de bons souvenirs ! Je n’ai jamais adopté le style de mes idoles mais tu n’es pas seule, j’en connais beaucoup qui, à l’époque, ont porté le style Madonna et ce pendant assez longtemps malgré les réticences de la famille !! Bisous à toi

      J’aime

    1. C’est sûr que niveau look, on a fait très fort dans les années 80, le meilleur comme le pire je crois !!
      Par contre d’un point de vue musical, moi non plus je ne me lasse pas de la musique de ces années-là !
      Belle semaine, bisous

      J’aime

  21. Coucou Anne ! 🙂
    Ha mais quel plaisir de lire cet article sur tout ce qui a fait mon adolescence !
    Tu parles de toutes mes idoles, et notamment de celle qui m’a marqué à tout jamais : Boy George !
    Hé oui, c’est de lui que vient mon goût très prononcé des chapeaux ! lol
    Déjà, les années 70 avaient commencé à libérer l’imaginaire avec les années « disco », très colorées. Les années 80 sont venues apporter leur propre révolution : que de souvenirs j’en ai.
    Je me souviens des looks totalement hallucinants : de mon côté, je « naviguais » entre celui de Jeanne Mas…et de Madonna…avec le chapeau de Boy George !
    Jean-Paul Gaultier et Thierry Muggler me faisaient rêver…et à l’époque, j’étais plutôt « calée » question mode : j’ai même remporté un magnifique livre sur le sujet, en répondant (en direct) à un jeu sur M6 ! mdr
    J’ai d’ailleurs gardé quelques vêtements (dans lesquels je n’entre plus…à part la veste de Muggler ! 😉 ) : je sais, cela ne sert à rien, mais ce sont des souvenirs…
    Je n’épiloguerai pas sur la « surconsommation » de l’époque…on ne savait pas.
    Encore merci de m’avoir fait voyager dans le temps avec ce magnifique article ❤
    Gros bisou et bonne soirée ma Anne chérie 🙂
    Nathalie

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Nathalie,
      Quel plaisir de lire ton retour sur cet article et toutes tes anecdotes !
      D’un point de vue vestimentaire j’étais plutôt Disco et encore… je portais des looks assez sages d’autant qu’enfant et même ado, je portais essentiellement ce que ma mère m’achetait, sans avoir de style très prononcé !!
      Contrairement à toi il semblerait, à l’époque j’avoue que je n’étais pas encore branchée sur le sujet 😉
      Il n’empêche que c’est une période dont je me souviens bien (on n’oublie pas ses années collège et lycée !), et cette expo a le pouvoir de raviver les souvenirs en un battement de cil ! Gros bisous Nathalie et encore merci à toi pour le partage de tous tes beaux souvenirs… ❤❤❤

      J’aime

      1. Ha mais je t’en prie, c’est à chaque fois un tel plaisir de te lire : hé oui, pour ce qui est de la mode (et même si j’étais déjà très « seconde main » ou article dégriffé car je connaissais plein de bonnes adresses), je n’ai vraiment pris beaucoup de recul par rapport à tout ça que lorsque j’ai pris du poids et que je me suis sentie « perdue », ne sachant plus où ni quoi acheter. Heureusement, j’ai enfin dépassé cela, et je redécouvre le plaisir de me sentir « femme » grâce aux vêtements : mes vêtements « sport » ne me servent désormais à nouveau que pour mes balades et autres randos 😉
        En tout cas, je pense que tu saurais où m’emmener pour me faire rêver ! lol
        Gros bisou ma douce Anne ❤

        Aimé par 1 personne

      2. Je suis ravie de te savoir de nouveau bien dans ton corps !
        Lorsque l’on complexe pour diverses raisons, l’on a tendance à se cacher derrière des tenues noires ou amples (parfois de type rando peu glamour, c’est vrai !). Malheureusement ce type de tenues ne cachent rien. Pire, elles ne réussissent qu’à une seule chose : faire perdre confiance en soi.
        Assumer ses défauts ou tout simplement un corps qui n’est pas parfait n’est pas simple, le chemin est parfois long et difficile… mais quoi qu’il en coute, il ne faut pas se laisser aller. Prendre soin de soi et de son image, même imparfaite, aide retrouver confiance en soi…
        Gros bisous

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s