Bonjour à toutes et à tous,

Juste avant le confinement du mois de novembre, j’ai pu me rendre au Musée des Arts Décoratifs à Paris où se trouve une grande exposition consacrée au célèbre magazine de mode américain Harper’s Bazaar.

C’est avec plaisir que je vous ouvre les portes de cette expo que vous n’avez peut-être pas eu la chance de visiter, car malheureusement fermée jusqu’à nouvel ordre. Cette exposition est pourtant aussi intéressante qu’enrichissante, puisqu’elle rend compte de plus de 150 ans de mode mettant en parallèle les pièces iconiques prestigieuses parues à la Une du magazine et les couvertures ainsi que les clichés des photographes.

Naissance d’un magazine iconique

Le magazine Harper’s Bazaar est né des frères Harper (du groupe presse Harper & Brothers) qui décident de lancer un hebdomadaire mode à l’image du magazine berlinois Der Bazaar. Ils en confient la rédaction à une femme, Mary Louise Booth, journaliste francophile et germaniste, historienne, suffragette et abolitionniste.

Le premier numéro paraît en novembre 1867 et atteint un tirage de 80 000 exemplaires en trois semaines. Jusqu’à sa mort en 1889, le magazine est à l’image de Mary Louise Booth : il allie art de vivre, expression littéraire et artistique, notion de progrès social.

Comme vous pouvez le constater sur les photos ci-dessus, le magazine s’intitule au départ Harper’s Bazar et non Bazaar. Il faut attendre le début des années 1930 pour que le magazine s’orthographie avec deux A. Malheureusement je n’ai pas réussi à connaître la raison de ce changement orthographique…

Un magazine de luxe avant-gardiste

En 1934, le magazine entre dans la modernité avec l’arrivée de Carmel Snow en tant que rédactrice en chef. Francophile, elle s’entoure des personnalités du Tout-Paris tel le poète et illustrateur Jean Cocteau.

Carmel Snow choisit de confier la direction artistique à Alexey Brodovitch et la rédaction des chroniques de mode à Diana Vreeland.

Très vite, tous trois introduisent une nouvelle image de la femme en accord avec les sports, le plein air, la spontanéité et la joie de vivre. Pour cela, ils décident de donner toute la place à la photographie. Pour la première fois, les modèles courent et bougent au naturel, cheveux au vent. L’instantané photographique, le snapshot, fait son entrée dans le magazine.

En vingt ans Carmel Snow, Alexey Brodovitch et Diana Vreeland réussissent à inventer un nouveau magazine. Harper’s Bazaar acquiert une nouvelle identité intellectuelle et visuelle, renforcée par la présence accrue des photographies.

En effet, les nouvelles tendances longtemps accompagnées de dessins d’illustration sont, à partir des années 1930, présentées par des clichés signés de grands photographes.

Carmel Snow et Alexey Brodovitch examinent des doubles pages d’Harper’s Bazaar dans son bureau.

Sous l’œil des plus grands photographes de mode

Harper’s Bazaar sous la direction de Carmel Snow introduit de grands noms de la photographie. Man Ray (1890-1976), Richard Avedon (1923-2004), Andy Warhol (1928-1987), Peter Lindbergh (1944-2019), Jean-Paul Goude (1940- ) et bien d’autres contribuent à l’esthétique hors pair du magazine. 

Non seulement les grands photographes travaillant pour Harper’s Bazaar présentent les nouvelles tendances mode, ils mettent en avant les nouveaux courants artistiques d’une société en perpétuelle évolution comme le Pop Art, le Op Art (art jouant sur les illusions optiques), l’underground (mouvement d’opposition à l’industrie culturelle), etc.

De 1972 à 1992, les couvertures du magazine sont très souvent dédiées aux portraits de célébrités. Les clichés montrent des visages de stars cadrés au plus près, scrutés par l’objectif. Farrah Fawcett, Joan Colins, Brooke Shields, Sophia Loren, Andie MacDowell ou encore Isabella Rossellini y montrent leur beauté d’actrice et de modèle. Ces portraits en couverture sont encore aujourd’hui dominants dans les kiosques.

Avec l’arrivée des années disco, le star-system conquiert le système de la mode. Harper’s Bazaar initie un nouvel esthétisme majeur. Madonna paraît en couverture en 1988. Satin, lamé, tenue de soir théâtrale caractérisent la haute couture de l’époque, d’autant plus populaire qu’elle est inaccessible !

Harper’s Bazaar : chasseur de talents

Le magazine américain s’est toujours entouré de nombreux artistes (artisans de la mode, mannequins, grands couturiers, peintres, poètes, écrivains) se voulant une revue de mode bien sûr, mais aussi artistique et littéraire.

Les grands couturiers et couturières à l’image de Charles-Frederick Worth, Paul Poiret, Jeanne Lanvin, Madeleine Vionnet, Elsa Schiaparelli, Christian Dior, Cristobal Balenciaga, Lacroix, Chanel ou Gucci, doivent une part de leur mythe au rayonnement du magazine.

C’est ainsi qu’en 1947 Christian Dior vit sa première collection baptisée « New Look » par Carmel Snow qui s’exclama : « Your dresses have such a new look ! » . L’impact pour la maison Dior fut immédiat dont le style de la collection domina l’après-guerre.

En 1954, la rédactrice en chef célébra Hubert de Givenchy comme l’un des plus grands couturiers. L’actrice britannique Audrey Hepburn devint l’égérie de la maison Givenchy et se fit photographier par Richard Avedon. Son portrait parut en couverture du Harper’s Bazaar ; c’est la première fois que le magazine prenait ainsi le visage d’une actrice.

Au sortir du MAD (Musée des Arts Décoratifs), force est de constater que Harper’s Bazaar n’est pas qu’un simple mensuel de mode mais bel et bien un média porteur d’histoire, témoin d’époques passées et annonciateur de tendances futures.

Avez-vous déjà lu un numéro de Harper’s Bazaar ? Connaissiez-vous ce mensuel américain ? Êtes-vous une fan de magazines de mode ? Quel est ou quels sont vos préférés ?

Dans l’attente de votre avis sur cette exposition et sur vos habitudes en tant que lectrices, je vous souhaite une belle fin de semaine et vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un nouveau numéro d’Absolutely Femme !

Anne

Publié par :Absolutelyfemme

Bonjour, je m'appelle Anne. Je vis en région parisienne et suis active, épouse, maman, curieuse, touche à tout. C'est dans un esprit d'échange et de partage, mais aussi pour l'amour de l'écriture, que j'ai récemment décidé de créer un blog qui me ressemble avec mes inspirations mode et déco, mes voyages, mes recettes coup de coeur et des tutos Do-It-Yourself (DIY). Prenez le temps de visiter "Absolutelyfemme" et c'est avec grand plaisir que je vous y retrouverai. Bien à vous, Anne.

74 commentaires sur “Harper’s Bazaar : 150 ans de mode sur papier glacé

  1. Coucou,

    Génial. Merci pour cette visite virtuelle. Je me demande si je ne vais pas m’abonner. Depuis 4 / 5 ans j’ai laissé tous mes abonnements de magazine de mode au profit des blogueuses que je trouve beaucoup plus vivantes. Mais là, ça me tente…
    Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Lilie,
      Merci beaucoup pour ton enthousiasme concernant cet article.
      Personnellement je ne suis pas abonnée à un magazine en particulier, car selon les mois et les sujets traités, j’aime varier les supports.
      Quoi qu’il en soit, suivre un blog n’est pas incompatible avec un abonnement de magazine ; les deux se complètent. L’univers d’une blogueuse restera (normalement) plus personnel que celui d’un magazine qui a une vision plus globale et générale des choses…
      Passe une belle journée, des bisous.

      Aimé par 2 personnes

  2. Très bel article pour une magnifique exposition. A travers le sujet de la mode qui pourrait paraître superficiel on voit bien l’évolution générale de la société. Très intéressant.
    J’espère que cette exposition sera visible encore longtemps.
    Grosses bises. Louise

    Aimé par 2 personnes

    1. Coucou Louise,
      Merci pour ton retour positif sur cet article.
      Je te rejoins totalement ; qui a dit que la mode était un sujet superficiel ? Force est de constater à travers cette expo et ce magazine iconique qu’il en est tout autre. L’exposition devait s’achever en janvier, mais avec la crise actuelle je ne sais pas si elle sera prolongée, c’est vraiment navrant… Je t’embrasse et te souhaite une belle journée.

      J'aime

  3. Bonjour Anne, merci pour cette belle « revue de presse » ! Nous ne connaissons pas beaucoup ce magazine, juste pour l’avoir feuilleté quelquefois. Ce qui est frappant, c’est la qualité des photos. Certains magazines sont de véritables témoins d’époques. C’est vrai pour la mode, mais aussi par rapport à l’interaction entre la mode et la vie des femmes. Certaines tenues font rêver !
    Malheureusement, pour le moment, nous n’avons pas de perspective pour aller voir cette exposition …
    Bonne journée à vous

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour les filles,
      Il est vrai que la mode en dit long sur la vie des femmes et l’évolution des mœurs de nos sociétés.
      Je n’ai mis qu’une petite partie des photos que j’avais prises pour ne pas alourdir l’article… certaines tenues sont en effet sublimes.
      C’est une exposition qui mérite le déplacement, malheureusement nous ne sommes pas prêt.e.s de nous déplacer ici ou ailleurs dans les semaines à venir, j’en ai peur…
      Bonne fin de semaine.

      J'aime

  4. Bonjour Anne et merci pour ce bel article d’un célèbre magazine. Les premières robes des temps jadis sont des petites merveilles et c’est fantastique de les montrer ainsi dans un musée. Voilà quelque chose que j’aimerais aller voir si je remontais vers la capitale. Un article régal. Bisous pas chauds du tout mais chaleureux de coeur.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Marie,
      J’oserais presque te dire que c’était émouvant de pouvoir voir ainsi d’aussi belles pièces de couture, dont certaines remontaient à la fin du 19e siècle ! Certaines robes sont des bijoux de dentelles et de broderies… Contente de t’avoir intéressée avec cet article, des bisous.

      Aimé par 2 personnes

      1. Coucou Anne. En effet, les robes de tes premières photos font rêver… Elles sont d’une qualité de confection ! Le 19e siècle, on aimerait y faire un tour, et porter ces merveilles. Merci pour ce bel article qui donne très envie de retourner voir une magnifique expo… Ce n’est pas demain la veille, hélas.

        Aimé par 1 personne

      2. Je crois que l’on se verrait toutes bien avec une de ces robes d’époque (que l’on peut aussi concevoir comme des robes de princesse !). Cela dit au bout d’une journée, je pense que je serais ravie de retrouver ma liberté de mouvement dans mon jean !! 😉 En revanche je me verrais bien adopter pour plusieurs jours une robe Christian Dior, Chanel ou Courrège !! 😋

        Aimé par 1 personne

  5. Quel merveilleux article tu nous offres . Très intéressant. Je connais le magazine de nom , mais je crois n’en avoir jamais ni acheté , ni ouvert . Pourquoi , je ne sais pas!!!
    Je pensais , et à tort , qu’il était complètement axé sur la mode , mais ton article prouve qu’il est une véritable oeuvre historique, poétique, photogénique et évidement de mode.
    Encore une fois je dis chapeau sur ce chef d’oeuvre d’article qui m’a captivé ; et félicitations aux belles photos de monsieur Lopix 50.je t’embrasse
    Corinne

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Corinne,
      J’avoue ne pas savoir comment le magazine a évolué aujourd’hui, mais à la base, il a clairement été conçu dans le but de présenter les nouvelles tendances mode ainsi que des artistes de tous horizons. Harper’s Bazaar se voulait un magazine de mode mais aussi une fenêtre ouverte sur la littérature notamment.
      Je suis bien contente que cet article t’ait plu et t’ait donné envie de me laisser un petit commentaire ! 😉
      Gros bisous, porte-toi bien.

      Aimé par 1 personne

  6. Oh j’aurais tellement aimé visiter cette exposition.
    Ce genre d’exposition me manque beaucoup.
    Les robes sont si belles. J’ai un coup de coeur pour celles qui font très victoriennes. Tu en as du prendre pleins les yeux. En plus tu n’as pas eu l’air d’être trop gênée par les visiteurs.
    Je ne suis pas sure d’avoir deja achetée un « Harpers bazar » aux Etats Unis. J’ai souvent été déçue par les magazines américains. Leur étalage de magazines est ridicule comparé à ce que l’on a en France. Mais quand je vais rendre visite à ma belle famille, j’arrive quand même à trouver encore quelques magazines « Life ».
    A chaque fois que je rentre en France, je ramène pleins de magazines.
    Merci beaucoup de ta visite.
    Des bisous
    Margot
    https://troughthepasturesofthesky.com

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Margot,
      Je suis vraiment contente de t’avoir entrouvert les portes de cette exposition. Je veux bien imaginer comme cela te manque ! J’ai eu la chance de pouvoir faire quelques sorties juste avant le deuxième confinement, mais depuis, tous les lieux culturels restent fermés… c’est pénible et tellement frustrant ! Autant il n’y avait pas grand monde à l’expo Louboutin, autant j’ai trouvé que pour celle-ci il y avait pas mal de personnes, ce qui ne m’a pas empêchée de prendre de belles photos.
      Des bisous

      J'aime

  7. C’est une expo que j’ai faite en mars 2020. L’une des dernières au passage.
    J’avais bien aimé même si j’avais regretté de ne pas voir plus de couvertures de magazines. L’accent a plus été mis sur l’évolution de la Mode que ce magazine a accompagné voir créé. Les vitrines consacrées aux différentes décennies étaient sublimes.
    J’avoue que le début de l’histoire du magazine m’était inconnue, du coup j’ai vraiment aimé la façon dont cela a été présenté.
    C’est un magazine qui me fascine depuis longtemps donc une expo française qui lui est consacré, j’ai couru !!!
    Merci pour les photos, ce m’a rappelé des souvenirs 🙂 .

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir et merci beaucoup pour ton commentaire.
      Pour ma part, je trouve au contraire qu’on voit bien les tendances mode accompagnées en parallèle des changements de couvertures et l’évolution des photographies.
      Lorsque l’on comprend que les deux premières rédactrices en chef se sont dès le début entourées des grands noms français et qu’encore aujourd’hui, le magazine met en exergue la Haute Couture française, ce n’est pas si étonnant que la France lui consacre cette grande expo. Tu as bien fait de t’y rendre, car je ne sais pas quand nous pourrons voir la prochaine…

      Aimé par 1 personne

  8. Coucou j’ai reçu c’est marrant une newsletter à ce sujet; fan de la mode oui mais de la vrai mode pas des trucs passe-partout; j’ai été longtemps baigné dans le Prêt à Porter Féminin de marques de créateurs dans le moyen de gamme avec des ensembles à 2000 euros on va dire voir 3000; du coup les vrais créateurs cela me connaît et surtout les belles matières; d’ailleurs on recevait le journal du textile en tant que commerçant !!

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne savais pas que tu avais travaillé dans le prêt-à-porter féminin avec des pièces de créateurs !
      Tu as dû voir passer de très beaux tissus et de belles créations… Celles que j’ai pu admirer au cours de cette expo étaient superbes. Belle soirée.

      J'aime

  9. Coucou Anne ,
    Merci pour cet article très bien documenté ! Cela fait du bien de temps en temps ce retour en arrière, le pourquoi, l’histoire , les inspirations …. cela me rappelle un dossier que j’avais rédigé du temps de mes études 😉
    Des bises 😘😘😘

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Isabelle et merci beaucoup pour ton (on se tutoie ☺️) charmant commentaire que je trouve également très encourageant. La mode n’est pas que « bling bling » et futilités, c’est aussi et avant tout une Histoire de personnes inspirantes et une Histoire d’évolution de la société.
      Tu éveilles ma curiosité concernant ton sujet de mémoire…! 🤔😉
      Belle soirée, bises

      J'aime

  10. Coucou Anne !
    J’avoue que cette expo est sublime et je n’ai jamais acheté ce magazine juste entendu parler .
    C’est une œuvre d’art en effet.
    J’aimerais tellement voir ce genre d’exposition. Et dire que pour l’instant on est plutôt coincés .
    Merci pour cette revue .
    Belle soirée et gros bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Jany,
      Ce genre d’exposition est tellement enrichissant et intéressant !
      Je rage de ne pouvoir aller voir celles que j’avais prévu de voir en décembre… Tous les lieux culturels restent désespérément fermés et ce n’est pas près de s’arranger dans l’immédiat… Quel gâchis !
      Belle soirée à toi, gros bisous.

      J'aime

  11. Coucou Anne,
    Cette exposition est vraiment magnifique ! Je ne connaissais que de nom ce magazine de mode !
    Tu as dû en avoir plein les yeux avec les différentes vitrines des différentes époques !
    Comme quoi la mode n’est pas que futilité …

    Vraiment dommage que tous les lieux culturels soient fermés … c’est vraiment désespérant et incompréhensible ces décisions sanitaires !!
    Des bisous et belle soirée 😉

    Aimé par 1 personne

    1. J’en ai pris plein les yeux je te le confirme ! Mais surtout, j’en ai appris beaucoup sur ce magazine américain que, dans le fond, je connaissais mal. J’ai trouvé que le parallèle tenues-couvertures de magazine était une approche très intéressante.
      Vivement que l’on puisse de nouveau se déplacer librement où on veut et quand on veut ! La situation commence à être désespérante, encore plus pour toutes les professions (dont celles liées à la culture) qui ses retrouvent sans activité depuis des mois et des mois… Bon week-end, des bisous.

      J'aime

    1. Bonjour Jeff et merci pour ce gentil compliment.
      En effet « bazaar » est le pendant anglais du « bazar » français.
      Il semblerait qu’il y ait une autre explication qu’une lectrice vient justement de m’apporter (voir les autres commentaires). Passe un bon week-end, bien à toi.

      J'aime

  12. Bonjour Anne,
    Pour répondre à ton mail, tu ne peux pas trouver mes sites sur Google parce que dans les options WP j’ai coché la case « demande aux moteurs de rechercher de ne pas indexer le site ». Je n’aime pas être envahie et mes contacts actuels me suffisent amplement.Voici les liens des deux sites :BREIZH MA BRO : BREIZH MA BRO
    REGARDS : REGARDS
    Tu peux aller de l’un à l’autre via les menus sous le titre du site. Et si tu t »abonnes aux newsletters tu reçois les notifications. Je poste un jour sur Breizh et un jour sur Regards, jamais les deux sites le même jour.

    Aimé par 1 personne

  13. Coucou Anne!
    Que cette exposition est sublime! Je suis tellement triste que tout ce qui est culturel soit actuellement en berne! Merci infiniment Anne pour cette visite et toutes ces informations sur ce magazine que je connais uniquement de nom! Cela m’a fascinée.
    Mille bisous !!!
    Valérie

    Aimé par 1 personne

    1. Oui quelle tristesse ! Les sorties au resto, au cinéma, au théâtre, au musée et entre amis nous manquent tant. Notre liberté de déplacement nous manque tant ! Heureusement, il nous reste notre liberté d’expression et nos blogs pour partager de belles choses…
      Gros bisous ma Val.

      J'aime

  14. Coucou Anne ! 🙂
    Je me suis délectée de ton article tant on ressent ton amour pour le parcours de ce magazine !
    Alors en fait, au départ, il s’écrivait avec un seul A, par rapport à une revue Allemande qui existait et dont ils s’étaient inspirés pour créer leur nouveau magazine, puis, si j’ai bien compris l’interview sur France Inter (il y a 7 mois et que tu peux retrouver sur Youtube), ils ont mis un autre A pour faire plus « français » et concurrencer LE magazine de l’époque, Vogue.
    Il faut bien l’avouer, ce magazine est une oeuvre d’Art au sens large et je te remercie de nous avoir partagé et emmené avec toi dans cette magnifique exposition.
    Gros gros bisou et très belle journée ma Anne chérie ❤
    Nathalie

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Nathalie,
      Merci beaucoup pour ton complément d’information concernant l’orthographe du mot « Bazaar ».
      Bizarre toutefois puisqu’en français « bazar » ne prend qu’un seul A !? Mais clairement, Harper’s Bazaar était en concurrence avec Vogue à ce moment-là !
      Si je n’ai pu partager toutes les photos que j’ai prises, car l’article aurait été trop long… je suis tout de même ravie d’avoir entrouvert les portes de cette magnifique expo. Passe un excellent week-end, gros gros bisous à toi aussi.

      J'aime

  15. Un très bon résumé de cette superbe expo! J’y ai appris beaucoup de choses et ne pensais pas que ce magazine avait été si important pour l’histoire de la mode.
    Merci pour le jolie reportage photo!
    A très vite!

    Aimé par 1 personne

    1. Moi non plus je ne pensais pas apprendre autant de choses intéressantes sur ce magazine. Comme je le dis en conclusion de l’article : plus qu’une simple revue, c’est le témoin de l’évolution de la mode et par ricochet, de la société. Bises.

      J'aime

  16. Je n’ai jamais lu un magazine de Harper’s Bazaar. Mais je connais de nom. J’avais dans l’idée que c’était un magazine de mode luxe. L’idée que, au moins les premières années, il ait été un support de grande qualité pour de grands photographes, des artistes, de la littérature, et un témoin de l’histoire et de l’évolution de notre société, me plaît beaucoup. Ce n’est pas aussi superficiel que beaucoup de magazines mode actuels, que je n’achète plus, car les articles se ressemblent tous et ne sont pas extraordinaires. Et les photos font rarement rêver. A mon avis. Merci pour cet article bien documenté. Bon après-midi, Anne. 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Elizabeth,
      Comme toi je dois bien avouer que j’achète très peu de magazines de mode ! Trop de pages publicitaires pour trop peu d’articles de fond concernant la mode. Quant aux articles de société, ils tournent toujours autour des mêmes sujets : comment rajeunir, comment perdre du poids, comment faire fonctionner son couple… lassant à la longue ! Enfin, « j’dis ça, j’dis rien »… 😇😋 Les seuls magazines que je prends encore plaisir à acheter de temps en temps sont les magazines de déco. Bisous et merci de ta visite.

      Aimé par 1 personne

  17. Merci Anne pour ce beau reportage, très bien documenté. Je ne connaissais pas ce magazine mais grâce à toi j’apprends à la fois son histoire et son importance pour les métiers de la mode. Jolie histoire. Je te souhaite un très bon week-end. Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Fab,
      Je suis ravie de t’avoir plongée dans l’histoire de ce magazine iconique que l’on connaît assez mal en définitive.
      Plusieurs expositions sont sur ma liste, je désespère de savoir quand les portes des musées (entre autre) pourront de nouveau ouvrir…
      Un très bon week-end à toi, bisous.

      J'aime

  18. Bonjour Anne! Quelle belle expo et reportage, merci pour le partage👍! Je connaissais de nom à cause du visuel de leur couverture mais je ne l’ai jamais feuilleté. J’avoue que je n’ouvre que les magazines mis à dispo dans les lieux publics et ceux que me ramènait mon mari de ses voyages avant le Covid. Trop de pub aujourdhui en général et trop de photos retouchées donc je parcours très vite sans grand intérêt. Mais l’épopée de ce magazine americain est intéressante. Bon week-end à toi! Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Isalès, je t’avoue que c’est un peu pareil de mon côté ! J’achète de moins en moins de magazines pour les mêmes raisons que toi. Les magazines de mode que je lis sont en général ceux mis à disposition chez le coiffeur, sauf qu’avec le Covid, il n’y a plus de magazine dans le salon de coiffure !! Merci d’être passée me lire et d’avoir apprécié ce partage, des bisous.

      J'aime

  19. Merci pour ce très bel article sur cette Revue mode avant-gardiste !!
    Le choix des photos est excellent 👌
    Merci pour cette visite virtuelle d’une exposition qui n’est pas accessible en raison de la pandémie…
    Bises Marie (@dakota2312)

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Marie et bienvenue sur le blog ! Que je suis ravie de t’y accueillir !
      Cette pandémie avec ses dramatiques conséquences économiques, sociales et culturelles est un vrai désastre…
      Au plaisir de pouvoir de nouveau échanger avec toi via le blog, gros bisous et bon dimanche ma belle.

      J'aime

  20. Rholala Anne quel article magnifique !! Mercii pour cette visite virtuelle et la richesse de ton article! C’est tout à fait le style d’expo que je peux aller voir, en l’occurrence au V& A Museum de Londres il y en a une permanente (mais bon pas pour l’instant bien sûr :(() et dans bien d’autres lieux d’expositions qui nous manquent tant. Alors jamais lu ni acheté le HB mais j’ai, quand cela s’est présenté, toujours ramené des vacances d’août au pays de l’Oncle Sam les éditions de Septembre de Vogue, et autres = de vrais pavés aux photos somptueuses, juste comme des catalogues d’expos :)). Merci encore pour ce beau et bon moment que tu nous a offert, et vivement que nous puissions retrouver le chemin des musées et salles d’expos. Bisous Anne

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Poulette pour ton avis très enthousiaste sur cet article que j’ai voulu le plus complet mais aussi le plus synthétique possible. Car bien sûr, il y aurait encore tant de choses à écrire sur ce magazine emblématique ! Maintenant je rêverais d’une exposition sur le magazine Vogue ! Lui aussi est tellement iconique avec une rédactrice en chef non des moindres… il y aurait très certainement une foule de choses très intéressantes à découvrir sur l’épopée de ce mensuel. Passe une très belle semaine, des bisous.

      J'aime

  21. Bonjour Anne
    Merci pour ce très bon article et cette visite forte intéressante.
    Je ne suis pas une lectrice de magazines de mode . Je connaissais juste de nom Harper’s Bazaar.
    Je ne soupçonnais pas qu’un tel magazine puis être aussi intéressant.
    L’évolution de la société à travers la mode est très instructif et j’aime beaucoup le côté artistique et culturel de ce magazine .
    Comme quoi la mode n’est pas aussi superficielle qu’on pourrait le penser . C’est vraiment le reflet de notre société.
    Encore merci Anne pour cette découverte qui allie le plaisir des yeux et l’instruction.
    Amitiés
    Isabelle.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Isabelle et merci beaucoup pour ton regard sur cet article ainsi que sur cette exposition.
      Moi non plus je ne suis pas une grande lectrice de magazine de mode, bien que je me tienne très informée des tendances !! Je connaissais également Harper’s Bazaar davantage de nom qu’autre chose ; cette expo m’a permis d’en savoir plus et d’appréhender la relation mode-magazine autrement…
      Je te remercie chaleureusement pour ta fidélité et ton soutien sur chaque article, je t’embrasse.

      J'aime

  22. Hello,
    comment vas tu? J’adore ce genre d’exposition et j’allais souvent au musée des beaux arts quand j’habitais à Paris. J’espère que cette exposition sera toujours visible quand les musées re ouvriront… Sinon je connais ce magasine de nom et il m’est arrivé d’en acheter un exemplaire quand j’étais à ESMOD, une école de mode à Paris 🙂

    Bisous et bonne semaine,

    Mimi

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Mimi,
      Oui j’espère que cette exposition sera prolongée lorsque les musées pourront enfin rouvrir, tout comme les autres expositions car il y en a deux en particulier que je voulais absolument voir : celle sur Man Ray au jardin du Luxembourg, et celle sur Coco Chanel. Pourrais-je les voir un jour ? La situation est exaspérante à la longue…
      Merci de ta visite, gros bisous.

      J'aime

  23. Bonsoir Anne, ça fait rêver… De voir toutes ces robes absolument magnifique c’est comme un rêve de petite fille j’adorerais voir l’exposition. Sinon côté magazine non je ne lis aucun magazine de mode Sauf pendant les vacances. Et on n’en manque!

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Cam,
      C’est une expo qui te plairait j’en suis sûre ! Non seulement on en apprend beaucoup sur ce magazine iconique, en plus l’on voit plein de magnifiques robes. J’en ai sélectionné quelques-unes pour l’article, mais tu te doutes bien qu’il y en a encore plein d’autres à découvrir et à admirer…

      J'aime

  24. Coucou Anne,

    Encore un très bel article à tout point de vue. Merci pour cette visite virtuelle agrémentée par de magnifiques photos et d’explications très riches et intéressantes.

    Pour moi c’est une découverte, je ne connaissais pas ce magazine et encore moins son histoire.
    Et ça été un plaisir de le découvrir à travers ton expérience.

    Je t’en remercie et t’envoie des bises.
    Encore merci et je te souhaite un bon week-end Anne 🌞🌺

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci Sylviane, je suis tellement heureuse de t’avoir fait découvrir quelque chose de nouveau !
      Cette expo était d’une richesse inouïe. Moi-même je ne pensais pas en apprendre autant sur ce magazine qu’en définitive je connaissais très mal. Comme quoi , un mensuel de mode n’est pas aussi futile qu’on ne le pense…
      Bon week-end, prends soin de toi. Des bisous

      Aimé par 1 personne

  25. Hi Anne,
    J’aurais adoré voir cette exposition consacrée au magazine Harper’s Bazaar.
    Les photos sont superbes !!!
    Je ne sais pas non plus pourquoi les Anglais ont choisi d’écrire le mot bazar avec deux « a » !!
    Le mot bazar trouve son origine dans le vieux persan, il s’est répandu dans les pays arabes et pays occidentaux. Son pendant arabe est le mot souk, qui existe dans beaucoup de langues également.
    Alors que les bazars orientaux sont des endroits, des magasins où l’on peut admirer des habits, des bijoux, des objets artisanaux, etc… Il semblerait comme tu le dis si bien qu’ Harper’s Bazaar ne soit pas qu’un simple mensuel de mode. A l’instar des bazars orientaux le magazine Harper’s Bazaar est aussi un lieu où se côtoient « mannequins, grands couturiers, peintres, poètes, écrivains » pour le plus grand plaisir des lecteurs.
    BiseS

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Amara,
      Un grand merci à toi pour avoir pris le temps de lire cet article et de l’avoir commenté avec autant de richesse ! Toutes les informations que tu nous donnes ici sont très intéressantes et complètent à merveille cet article. Merci pour le partage de tes connaissances dont je me délecte !
      Passe un excellent week-end, bises.

      J'aime

  26. Coucou Anne,
    Oh la la !!! J’adore ! Merci pour toutes ces belles photos ! Ca donne envie d’aller visiter ce si bel endroit !
    Bisous et bonne soirée

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Mumu,
      C’était une belle exposition avec de magnifiques robes, de beaux portraits de mannequins, des couvertures toute en couleur et surtout, une foule d’information concernant ce magazine… Belle soirée, des bisous.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s