Bonjour à toutes et à tous,

Comment oublier les tragiques événements de ce 15 avril dernier ?

J’ai personnellement été très touchée et choquée à la vue de cet immense brasier ravageant la cathédrale Notre-Dame, en plein cœur de Paris. Incrédule face à l’impensable, hébétée, puis horrifiée devant le triste spectacle de Notre-Dame dévorée par les flammes, je n’ai pu m’empêcher de verser quelques larmes d’effroi, d’incompréhension mais aussi d’impuissance.

Notre-Dame de Paris : un patrimoine, une identité

Je pensais la cathédrale Notre-Dame éternelle : celle dont la première pierre fut posée en 1163, celle qui jusqu’ici avait résisté aux révolutions et aux guerres, bravé les intempéries au cours des siècles, traversé l’histoire… notre Histoire !

Partie intégrante du paysage parisien, je finissais par passer devant elle sans lui dire combien elle était belle et que j’en étais fière ! Et pourtant, ce 15 avril 2019, l’impensable se produisit… avec la peur au ventre que Notre-Dame s’écroule sous le poids des flammes et une terrible prise de conscience. Faut-il que rien ne soit jamais donné pour acquis ? Faut-il que les personnes disparaissent ou que les édifices s’écroulent pour comprendre l’importance qu’ils ont à nos yeux ?

notre-dame-de-paris-lorsque-l'impensable-se-produit-absolutelyfemme.comStupéfaite et terrifiée à l’idée que Notre-Dame de Paris s’effondre au milieu des flammes, j’ai alors réalisé qu’elle était bien plus qu’un haut lieu touristique, un chef d’œuvre de l’architecture gothique à la française. Elle est notre patrimoine, notre histoire, notre identité. Au-delà de nos frontières, elle témoigne également du passage de l’humanité sur terre au titre de patrimoine mondial de l’humanité depuis 1991.

Aller au plus près de Notre-Dame coûte que coûte

Suite à cette prise de conscience, j’ai ressenti un immense besoin de me rendre sur place pour la saluer. Accompagnée d’une amie, je suis donc descendue métro Hôtel de Ville au premier jour de mes vacances, dans l’idée de traverser l’esplanade de l’Hôtel de Ville pour rejoindre l’Ile de la Cité et marcher jusqu’à elle. La police ne l’entendait pas ainsi ! L’Ile de la Cité est entièrement fermée à la circulation, aux badauds et touristes.

notre-dame-de-paris-lorsque-l'impensable-se-produit-absolutelyfemme.comnotre-dame-de-paris-lorsque-l'impensable-se-produit-absolutelyfemme.comDécidée à me rendre au plus près de Notre belle Dame en passant sur l’autre rive (rive gauche), je me suis dirigée vers l’Ile Saint-Louis. En chemin, j’ai croisé plusieurs groupes de croyants et de religieux réunis dans la prière et le chant, ce qui est inhabituel en temps ordinaire.

notre-dame-de-paris-lorsque-l'impensable-se-produit-absolutelyfemme.comArrivée sur l’Ile Saint-Louis, j’ai pu observer l’arrière de la cathédrale et apercevoir les premiers dégâts visibles causés par l’incendie.

notre-dame-de-paris-lorsque-l'impensable-se-produit-absolutelyfemme.comLongeant le Quai d’Orléans, puis le Quai de Béthune, je me suis ensuite dirigée vers le pont de Sully reliant l’Ile Saint-Louis à la rive gauche afin de passer de l’autre côté de la Seine.

notre-dame-de-paris-lorsque-l'impensable-se-produit-absolutelyfemme.comnotre-dame-de-paris-lorsque-l'impensable-se-produit-absolutelyfemme.comSur le Pont de Sully, je fus surprise de trouver plusieurs équipes de télévision dont CNN. J’avoue que j’ai eu la désagréable sensation que ces équipes télévisées postées pile face à la cathédrale se voulaient aux premières loges dans l’hypothèse d’un drame épouvantable, pire que celui que nous venions de vivre… Non messieurs les journalistes ! Notre-Dame ne s’écroulera pas ! Circulez, il n’y a plus rien à voir…!

 

Plus je me rapprochais de Notre-Dame en remontant le Quai de la Toumelle, puis le Quai de Montebello en direction du boulevard Saint-Michel, plus je devais frayer mon chemin entre les touristes, les vacanciers et les parisiens venus, comme moi, témoigner des blessures de la cathédrale.

Arrivée au plus près, force à été de constater les ravages causés par les flammes : l’absence de ce magnifique toit en zinc qui la coiffait, les traces de fumées noires sur les rosaces de la façade sud, mais aussi et surtout, l’absence de la flèche, inaugurée telle qu’on la connaissait le 15 août 1859. En revanche comme par miracle, aucun signe de feu, aucune trace de fumée noire, sur les deux tours de la façade ouest.

notre-dame-de-paris-lorsque-l'impensable-se-produit-absolutelyfemme.comPour finir, j’ai également pu constater que tout le dispositif d’intervention (camions de pompiers, tuyaux, moyens humains) restait sur place, en alerte H24, dans l’hypothèse d’un nouveau départ de feu.

notre-dame-de-paris-lorsque-l'impensable-se-produit-absolutelyfemme.comnotre-dame-de-paris-lorsque-l'impensable-se-produit-absolutelyfemme.comnotre-dame-de-paris-lorsque-l'impensable-se-produit-absolutelyfemme.comnotre-dame-de-paris-lorsque-l'impensable-se-produit-absolutelyfemme.comEt vous, qu’avez-vous ressenti face aux images de Notre-Dame rongée par les flammes ? Comment doit-elle être reconstruite ? Pour ma part je suis partagée. Faut-il lui préserver son âme du passé en la reconstruisant à l’identique ou la faire basculer dans le XXIe siècle avec une flèche futuriste ?

Anne

 

 

 

 

 

Posted by:Absolutelyfemme

Bonjour, je m'appelle Anne. Je vis en région parisienne et suis active, épouse, maman, curieuse, touche à tout. C'est dans un esprit d'échange et de partage, mais aussi pour l'amour de l'écriture, que j'ai récemment décidé de créer un blog qui me ressemble avec mes inspirations mode et déco, mes voyages, mes recettes coup de coeur et des tutos Do-It-Yourself (DIY). Prenez le temps de visiter "Absolutelyfemme" et c'est avec grand plaisir que je vous y retrouverai. Bien à vous, Anne.

41 réponses sur « Notre-Dame de Paris : lorsque l’impensable se produit »

  1. C’est un très beau reportage que tu nous offres et c’est plus précieux encore pour nous autres qui vivons en province et ne pouvons aller la saluer. Comme toi j’ai été sidérée quand allumant ma télé j’ai vu ce désastre, la flèche tomber en direct, les jets d’eau des pompiers qui m’inquiétaient presque autant que le feu car j’ai de suite pensé que sans toiture, toute la flotte allait arroser l’intérieur abîmant certainement beaucoup aussi dedans.
    Comme toi je me suis sentie impuissante et aussi en colère car un feu en prend pas tout seul et même si ce n’était pas un acte malveillant, c’était forcément un acte inconséquent qui aurait pu être évité. Les ouvriers sont irresponsables de fumer dans un lieu où, qui plus est, était interdit de fumer/

    C’est épouvantable. Quand je travaillais à Paris je la voyais tous les jours de loin et j’en ai fait des centaines de photos. J’ai d’ailleurs déjà posté au moins deux articles sur Notre Dame sur mon site, un peu anciens mais qui la montrent dans toute sa beauté.
    Et puis, découragement et colère passés, j’ai pensé à tous ces millions versés pour la restaurer, trop à ce qu’on dit, alors que dans la rue des gens n’ont pas de toit et pas de quoi se nourrir et se laver.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Marie pour ton commentaire. Je ne pense pas avoir été la seule en effet à ressentir tout ce que j’ai ressenti face à ces terribles images du 15 avril. Pour le reste, je ne souhaite pas lancer ni alimenter de polémique. Espérons que le surplus d’argent donné pour la reconstruction de Notre-Dame sera re-versé à bon escient. Je te souhaite une bonne journée.

      J'aime

  2. Bonjour Anne !
    Tout d’abord merci pour ces superbes photos.
    Moi aussi je l’ai vécu comme une stupeur puis une tristesse et ensuite une révolte ! Comment cela peut il arriver ?
    Je t’avoue que je suis assez conservatrice et je la préférerais à l’identique. Mais je pense que ce ne sera pas possible.
    En tout cas merci à ces pompiers , ces hommes qui risquent leurs vies pour en sauver d’autres et qui se mobilisent en toutes circonstances.
    Les dégâts ont été moindres grâce à eux .
    Elle est toujours là !
    Bonne semaine de vacances Anne . Bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Jany et merci. Tant d’incompréhension en effet face à cet incendie !! Encore aujourd’hui on se demande comment cela a pu arriver !? Heureusement aucune perte humaine n’a été à déplorer parmi les civils ni parmi les pompiers qui, c’est vrai je ne l’ai pas assez dit, ont fait un travail formidable ! Bonne journée. Bisous

      J'aime

  3. Bonjour Anne, après l’émotion et la polémique, place à la réflexion. Comment reconstruire ? Nous sommes partagées entre la restauration à l’identique, ou alors une reconstruction plus moderne, plus osée. A Berlin, le Reichstag a subit une reconstruction avec une coupole en verre, elle est magnifique et elle devenue une attraction pour les touristes.
    A méditer…
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  4. Hi Anne!
    Ton article documenté est un hommage très touchant car il nous interpelle collégialement et individuellement : cette Dame est définitivement Notre!
    Tes photos émouvantes montrent une Dame abîmée et malade cependant sa convalescence a déjà commencé et je me plais à la voir guérie plutôt que prévu !
    Que vive Notre Dame pour toujours !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Amara pour ton commentaire ! J’ai été très étonnée et heureuse de voir la façade ouest intacte ! Je crois que pour cela nous pouvons remercier l’immense travail et la bravoure des pompiers de Paris !! Nous avons hâte de la voir guérie de ses blessures… mais il va falloir être très patients ! Surtout, j’espère qu’il n’y aura pas de précipitation pour la reconstruire et que les choses seront faites avec sérieux et discernement… Bises

      J'aime

  5. Bonjour Anne, merci pour ce superbe article sur Notre Dame. Bien entendu j’ai été touchée, triste, choquée. Et en même temps grande stupéfaction : comment cela a t il pu arriver ? Comment a t elle pu s’enflammer si vite ? Je tiens à saluer, féliciter les pompiers pour leur courage et dévouement…
    Quand à savoir, comment la reconstruire ? J’avoue ne pas trop savoir. J’aurai envie de dire spontanément : à l’identique ! et puis après tout il faut « avancer » regarder l’avenir et pourquoi ne pas se servir des techniques de notre époque ?
    Je me répète : un grand merci pour ce billet. Bonne journée. Bizz d’LN

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Hélène pour ta visite et ton commentaire qui me font chaud au cœur ! Tu as raison : choc et stupéfaction sont les maître-mots de ce triste incendie ! Comment est-il possible que l’impensable se soit produit !?!? Aujourd’hui encore on se le demande !! Je pense en effet qu’il serait bon de se servir des techniques de notre époque ! Quoi que l’on fasse et quoi que l’on décide, nous pourrons difficilement la reconstruire de la façon dont elle l’a été au 12e siècle !! Bises

      J'aime

  6. Bonjour Anne,
    J’aime beaucoup votre publication. J’ai ressenti les mêmes émotions que vous et j’avais beaucoup de mal à suivre les infos, tellement ces images de l’incendie me faisaient mal ! On a beau dire, ce ne sont que des pierres, mais c’est toute notre Histoire qui est partie en fumée. Notre Dame est un des premiers monuments que j’ai visités lors de mon premier voyage à Paris en février 85 avec ma Maman et quand je retourne dans notre belle capitale, j’aime aller lui rendre une petite visite, comme à une vieille dame proche qu’on aime revoir…
    Malgré tout, elle est toujours debout, abimée certes, mais elle est là. Il faut la rendre de nouveau belle dans l’esprit de ce que l’on a connu, mais peut-être dans des matériaux plus modernes, afin qu’elle traverse encore des siècles et des siècles et qu’elle continue de faire l’admiration de tous dans le monde entier….
    Bien-sûr, c’était notre Dame, c’est particulier bien-sûr, il y a ce côté solennel aussi, mais je pense que j’aurais été aussi émue si l’incendie avait touché un autre monument parisien…..C’est qu’on les aime, notre Opéra, notre Tour Eiffel, le Sacré-Coeur, le Louvre, enfin tout ce qui fait que Paris est magnifique et éternel !
    Je me suis d’ailleurs demandée, si j’aurais été aussi triste si notre cathédrale Saint-André à Bordeaux avait connu le même sort….ça m’aurait sûrement fait très mal aussi, mais différemment…..Paris sera toujours Paris !
    Je vous souhaite une belle journée
    Catherine

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Catherine pour votre témoignage. Certes Notre-Dame de Paris est particulière, mais je partage votre avis : si un incendie ravageait de la sorte un tout autre monument emblématique de la capitale, j’en serais personnellement tout aussi affectée. Pour preuve, lorsque l’Arc de Triomphe s’est fait vandalisé cet hiver suite aux émeutes que nous avons encore tous en tête, j’en étais révoltée, choquée, outrée. Vous avez raison de rappeler que nous avons aussi des joyaux du patrimoine français en Province… Quelque soit le lieu où ils se trouvent, nous n’avons pas envie de les voir partir en cendres et avec eux un pan de notre histoire de France… Je vous souhaite une belle soirée.

      J'aime

  7. Bonjour Anne
    Ce 15 avril dernier , quand avec ma famille nous avons vu les images télévisées de Notre-Dame en feu . Laquelle en s’embrasant offrait un curieux spectacle dans le ciel de Paris .
    Nous étions sidérés . Comment un tel édifice pouvait partir en cendres en un temps record après tant d’années de construction ?
    Dans ma famille , nous sommes athées , nous aimons l’histoire et l’art et Notre-Dame reste un des plus beaux joyaux d’art gothique en France .
    Le lendemain j’entendais des mots forts ; tragédie , drame , horreur . Aucun décès n’était à déplorer et ça c’était  » miraculeux  » … et puis ces chiffres , cet argent qui affluait de partout , beaucoup d’argent , trop d’argent quand on nous répète sans cesse qu’il n’y en a plus .
    J’ai revu des images d’immeubles qui s’effondrent à Marseille et ceux qui prennent souvent feu à Paris et ailleurs faisant des victimes , des femmes , des enfants . Que fait on pour ces pauvres gens mal logés ? Ça n’intéresse pas messieurs Pinault et Arnault et toutes ces grandes fortunes Française .
    Alors je me dis que rien ne vaut une vie humaine .
    Notre-Dame renaîtra , personnellement je suis pour une architecture innovante à moindre coût .
    Amitiés . Isabelle .

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Isabelle,
      Que l’on soit croyant ou athée, je pense que nous avons tous ressenti une forte émotion en voyant ce terrible incendie ravager Notre-Dame jusqu’à engloutir la Flèche… Car que nous soyons croyant ou athée, nous ne pouvons que ressentir admiration et fierté face à ce monument hautement symbolique et représentatif de notre patrimoine et de notre histoire… Je ne souhaite pas enfler la polémique quant à tout cet argent versé pour rebâtir Notre-Dame… mais il serait en effet peut-être souhaitable que l’excédent de l’argent versé soit re-distribué pour d’autres nobles causes… Je t’embrasse.

      J'aime

  8. Bonjour Anne! C’est sympa de nous partager le parcours que j’aurais moi aussi voulu faire si j’étais sur place. Une fois la sideration passée, j’ai été frappée par la symbolique de ce drame. Comme si la maison France se consumait… Je fais confiance aux architectes contemporains pour être à la hauteur. La décision qui sera prise ne sera pas l’identique je pense. Car les monuments, et à fortiori les cathédrales qui ont une âme, doivent imprimer les épreuves du temps. Si on refait à l’identique ce sera joli mais une copie. Paris ne se satisfera pas d’une copie du passé je crois! Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Isalès,
      Je suis d’accord avec toi ! Au départ je me disais qu’il fallait la rebâtir à l’identique ; il m’apparaissait inconcevable de faire autrement !! Maintenant je me dis que la rebâtir à l’identique sonnerait faux. Le mal est fait, ce ne serait qu’une pâle copie ! C’est peut-être là l’occasion de lui donner une nouvelle identité, ou plutôt une double identité, faisant un lien entre la mémoire du passé qui doit être préservé et la promesse du futur… Bisous à toi.

      Aimé par 1 personne

  9. Très beau reportage dans lequel tu nous fais partager ton émotion.
    Je pense que tout le monde a été sidéré et attristé de la même façon. Tous ces monuments anciens et surtout les cathédrales sont le symbole de l’union des hommes pour un même idéal au-delà du temps qui passe. Beaucoup ont passé leur vie à sa construction sachant qu’ils ne la verraient jamais achevée puisqu’il a fallu 130 ans pour la terminer.
    J’ai bien aimé ta quête pour la voir, faisant le tour du quartier pour l’aborder sous tous ses angles. Tu nous as entraînés à ta suite et en te lisant j’avais l’impression d’arpenter les rues moi aussi pour me faufiler au plus près de Notre-Dame.
    Quant à la reconstruction, personnellement, je préfère à l’identique.
    Il faut savoir que les droits d’auteur en architecture courent sur 400 ans. Les descendants de Viollet-Leduc se sont d’ailleurs déjà fait connaître. On ne pourra pas faire n’importe quoi sans leur consentement.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Louise pour ce très gentil message et tes compléments d’information ! En effet, tu as raison de rappeler que les descendants de l’architecte Viollet-Leduc ont leur mot à dire, ce qui est sans doute une bonne chose. Même s’il est peut-être bien de faire entrer Notre-Dame dans l’ère du XXIe siècle, il ne faudra pas faire tout et n’importe quoi; c’est donc peut-être rassurant de savoir que les descendants y veilleront…

      J'aime

  10. Coucou Anne ! C’est une véritable tragédie ! Je suis tellement surprise. Je n’aurais jamais pensé que ce soit possible. Pour moi notre dame était indestructible et éternelle… c’est très triste de la voir ainsi mais je suis sure que nous la retrouverons différente mais aussi majestueuse. Un bien joli article en tout cas ! Bonne soirée 😁💋💋

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Sandrine, je vois que nous avons partagé le même ressenti ! Si l’on m’avait dit qu’un jour Notre-Dame serait ravagée par les flammes, je ne l’aurais pas cru. Mais nous ne sommes en effet jamais à l’abri d’un tel sinistre ni même d’un tel choc ! Bien d’autres monuments témoignent de notre histoire et sont surement tout aussi fragiles alors qu’on les pense éternels… Je t’embrasse

      Aimé par 1 personne

  11. Lorsque j’ai vu Notre Dame en flamme, j’ai été choqué !
    Il faut rendre un grand hommage aux Sapeurs Pompiers, qui ont risqué leurs vies et ont fait un travail remarquable !
    Quant à la reconstruction, espérons qu’ils pourront la reconstruire à l’identique !
    Bisous et bonne soirée Anne 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Val ! Oui nous ne remercions pas assez les combattants du feu qui risquent leur vie pour défendre ce qui nous est de plus cher, que ce soit ici Notre-Dame ou encore un lieu privé, des vies humaines… Ils font un travail extraordinaire ! Bisous et bonne soirée.

      Aimé par 1 personne

    1. La question se pose !? De toute façon ce ne sera plus la cathédrale du 12e siècle !! C’est peut-être l’occasion de lui apporter la « petite touche » de modernité (pas trop !!) qui montre qu’elle traverse les époques et arrive à s’adapter quelque soit les tragédies qu’elle rencontre !! Je ne sais pas… Bisous ma belle !

      Aimé par 1 personne

  12. Bonsoir Anne, merci pour ce très bel article, réalisé avec beaucoup de talent comme tu en as le secret. Comme toi, j’ai été également très touchée par les dégâts causés par cet incroyable incendie. Étant une amoureuse des belles pierres et de notre magnifique patrimoine, je pense qu’il est impératif d’engager le temps et les moyens nécessaires à sa restauration le plus à l’identique possible. Tous nos grands architectes des Bâtiments de France doivent se réunir afin de redonner sa splendeur à Notre-Dame en conservant l’âme de cette forêt et la splendeur de cette flèche disparues.
    Belle soirée, des bisous.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Camille pour ce compliment qui me fait chaud au cœur ! Je pense que cela va être difficile de la reconstruire à l’identique… J’espère que le projet qui sera retenu ne dénaturera pas Notre belle Dame, mais saura en effet lui conserver son âme et sa splendeur !! Belle soirée à toi. Je t’embrasse.

      Aimé par 1 personne

  13. Je suis d’accord avec Camille les Artichauts de Popincourt. Pourquoi vouloir moderniser Notre Dame ? Personnellement je suis pour l’authenticité. Nous avons des artisans d’art dans tous les corps de métier.
    Au pire, on pourrait ne pas remettre de flèche. Elle serait ainsi telle que l’a connue et décrite Victor Hugo dans son roman.

    Aimé par 2 personnes

    1. Quelque soit le projet retenu (je ne suis pas certaine qu’au final nous aurons notre mot à dire !), j’espère que Notre-Dame ne sera pas totalement défigurée ! Il faut que le projet s’inscrive dans la continuité de l’existant. La rebâtir à l’identique ou pas est certes un sujet qui nous anime !! Bonne soirée Louise.

      J'aime

  14. Je pense, qu’en effet, sur place l’atmosphère est encore plus poignante que derrière un écran malgré que cela le soit déjà suffisamment je dois dire. Je comprends un peu par les explications de mon époux (dont le domaine pro est celui des bâtiments nouveaux mais beaucoup de rénovation ) que certes la structure à été sauvée mais aujourd’hui plus rien ne la tient. En effet d’ordinaire pour éviter un effondrement on démolit soit la toiture soit les planchers car ce sont eux qui « tiennent « les murs or là pas de planchers et plus de structure de toiture :il est à souhaiter que les équipes arriveront donc à consolider ce qu’il reste puis viendra la phase de la reconstruction de cette toiture . On comprend que pour que certaines choses soient faites correctement il est nécessaire de prendre le temps mais voilà il faut la protéger du vent, violent parfois, et des intempéries. … Quand aux polémiques, actuellement c’est un sport national ….. Il est certain que cela nous marquera à jamais ici et bien au delà de nos frontières. Merci pour tes photos, j’essaierai d’aller au plus près quand je viens. …bisous.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Poulette, tu as raison de souligner qu’avant de se pencher sur la reconstruction, il faut s’attarder sur la solidité de l’édifice !! Les murs sont debout, mais sont-ils stables !? Tout le monde parle déjà de la rebâtir, mais je pense en effet que nous n’en sommes pas encore à ce stade ! Espérons que la perspective des JO de 2024 ne nous fasse pas faire n’importe quoi dans la précipitation… Merci de ta visite ! Bisous

      J'aime

  15. coucou merci pour ce « triste » reportage
    moi aussi j’ai été énormément choquée de voir cet incendie que j’ai suivi en direct par le bias d’un ami pompier qui se trouvait sur place , pendant ce long moment d’impuissance…
    c’est quelque chose d’effroyable et d’inimaginable, j’ai encore du mal à réaliser
    sans être pratiquante je crois que l’on ne peut pas y rester insensible

    Aimé par 1 personne

    1. C’est ça ! Je crois que l’on n’a pas besoin d’être croyant ni pratiquant pour ressentir de l’émotion face à ce qu’il s’est passé. Cela devait être terrible de suivre en direct les événements, toute l’incertitude que l’on a pu éprouver et que l’on éprouve encore, par le biais de ton ami. Un grand merci à lui et à tous les pompiers qui ont fait un travail magnifique.

      Aimé par 1 personne

  16. Comme tout le monde j’ai été choquée par cet incendie mais je suis partagée également quant à la suite à donner. Pourquoi ne pas opter pour une reconstruction plus moderne et moins coûteuse peut-être ? Après tout ce drame fait maintenant partie de l’histoire de Notre Dame…Bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as tout à fait raison : cet incendie s’inscrit maintenant dans l’histoire de Notre-Dame ! C’est peut-être pour cela que je ne me sens pas si choquée que cela à l’idée de la rebâtir autrement… Merci de ta visite. Bisous !

      J'aime

  17. Bonjour Anne , ça m’a vraiment rendu triste de la voir en feu , un si beau patrimoine , toute une histoire , un vécu et surtout une empreinte , et comme par hasard la veille de la cata j’ai pris le  » Notre Dame de Paris  » de Victor Hugo, pour relire quelques passages que j’aimais lire quand j’étais étudiante en architecture . J’espère qu’elle sera reconstituée de nouveau aussi grandiose qu’elle était , belle journée et bisous

    Aimé par 1 personne

  18. Coucou ma jolie !!! J’ai appris la nouvelle de bon matin (avec le décalage horaire) par mon papa qui est pompier. Quelle tristesse ! J’ai hâte d’en savoir plus quant à la cause, même si on peut très bien nous dire tout et n’importe quoi… 😦

    Aimé par 1 personne

  19. Entièrement d’accord sur la partie désolée journalistes. J’ai trouvé (comme d’habitude) le côté sensationnaliste particulièrement malsain.
    Je comprend vraiment que ça touche. J’essaie de me dire que cela fait partie de son histoire. Rien de matériel n’est éternelle mais Son « âme » est encore là : le souvenir, l’histoire etc 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s